Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : film

Tags relatifs

Dernières notes

Moi, moche et méchant 3

   Trois ans après Moi, moche et méchant 2 (très réussi) et deux ans après le décevant Les Minions , voilà notre grande famille recomposée de retour... pour s'agrandir : Gru découvre qu'il a un frère jumeau (chevelu, lui) et qu'on ne lui a pas raconté toute la vérité à propos de son père. Cette histoire familiale va quelque peu parasiter l'intrigue principale, pour le plus...

Publié le 11/07/2017 dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Cherchez la femme

   Nous devons cette comédie sociale à une jeune femme d'origine iranienne, Sou Abadi. Son originalité est de faire se télescoper deux milieux que des Occidentaux mal informés pourraient penser proches, mais que beaucoup de choses séparent. Le héros Armand est le fils de réfugiés iraniens laïques, vivant dans le XVIe arrondissement de Paris, alors que l'héroïne Leila est issue d'un...

Publié le 10/07/2017 dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Critique de UNE FEMME FANTASTIQUE de Sebastian Lelio

Ce film a remporté le Grand prix décerné par le jury de Marion Cotillard au Festival du Film de Cabourg 2017. Il a fait l’unanimité des jurys puisqu’il est également reparti avec le prix de la jeunesse. Retrouvez mon compte rendu du Festival du Film de Cabourg 2017, ici.   Marina et Orlando, de vingt ans son aîné, s’aiment loin des regards et se projettent vers l’avenir....

Publié le 10/07/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Le Vénérable W.

   Le titre de ce documentaire est doublement trompeur, pour le public occidental. Il n'est nullement question de l'ancien président des Etats-Unis George Bush fils (surnommé W, initiale de son deuxième prénom) et le personnage principal n'est absolument pas vénérable, bien qu'il soit vénéré.    W est l'initiale du nom d'un moine birman charismatique, Ashin Wirathu ,...

Publié le 09/07/2017 dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Lettres de la guerre

   C'est à partir d'un matériau réel (les lettres écrites par un écrivain portugais, alors médecin militaire en Angola) qu'Ivo Ferreira brosse un tableau d'une guerre coloniale. Elle rappellera aux spectateurs soit notre guerre d'Algérie soit le conflit américano-vietnamien. Apocalypse now est d'ailleurs l'un des modèles du réalisateur, tout comme le film Tabou , autre superbe...

Publié le 09/07/2017 dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Creepy

   Ce film d'épouvante est signé du prolifique (et inégal) Kiyoshi Kurosawa, dont on a récemment pu apprécier deux des oeuvres : Shokuzai (en deux parties) et Real . C'est un maître de la mise en scène, qui aime se servir des films de genre pour aborder des aspects psychologiques ou sociétaux.    Ici, il entrecroisent le film d'épouvante (ou thriller) et le drame...

Publié le 07/07/2017 dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Critique de 24 FRAMES d'Abbas Kiarostami

Cette critique est extraite de mon compte rendu du Festival de Cannes 2017. Le réalisateur iranien Abbas Kiarostami, disparu en juillet 2016,  a réalisé ces courts-métrages réunis par le producteur Charles Gillibert. La projection cannoise était doublement émouvante. Parce qu’il s’agissait d’un film posthume. Parce que c’était quelques heures après l’attentat de Manchester...

Publié le 07/07/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Grand froid

   Cette coproduction franco-belge s'appuie sur une distribution haut-de-gamme : Jean-Pierre Bacri, Arthur Dupont, Olivier Gourmet, Philippe Duquesne, Féodor Atkine et Sam Karmann. Le titre, à l'image de son humour, est à double détente : il indique le contexte climatique dans lequel se déroule l'histoire (une contrée nordique qui pourrait être le Canada comme la Pologne, où a été...

Publié le 06/07/2017 dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Critique de HAPPY END de Michael Haneke

Cette critique est extraite de mon compte rendu du Festival de Cannes 2017 à retrouver ici. « Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles.  Instantané d’une famille bourgeoise européenne.» nous indiquait le synopsis du dernier film de Michael Haneke, ironiquement intitulé (connaissant la noirceur de son cinéma, nous pouvions en effet douter de la sincérité du titre)...

Publié le 06/07/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Nothingwood

   Cet étonnant documentaire de la Française Sonia Kronlund est consacré à un pan de la cinématographie afghane, les films d'action populaires produits, réalisés voire joués par Salim Shaheen, sorte de dieu vivant local du septième art... diffusé à la télévision. Par ironie, cette filmographie est appelée "Nothingwood", pour pointer l'écart qui la sépare d'Hollywood et même de...

Publié le 05/07/2017 dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant