Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : cinéma

Tags relatifs

Dernières notes

Critique de 3 COEURS de Benoît Jacquot à 20H55 sur Canal +

Benoît Jacquot aime adapter des romans et mettre en scène des femmes comme protagonistes de ses films : Virginie Ledoyen dans « La Fille seule », Judith Godrèche dans » La Désenchantée » Isabelle Huppert dans « Villa Amalia », « L’École de la chair », « Les Ailes de la colombe », « Pas de scandale »,  Isabelle Adjani...

Publié il y a 4 heures dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Week-End / Bank Holiday - 1938

"Week-End" est un film anglais en noir & blanc, de la firme "Gainsborough Pictures", qui a une comtesse qui salue comme logo. Aujourd'hui cela donne un côté classe, mais aussi désué à ce logo. A la fin des années 20, la société de production et de diffusion, "Gaumont British" prenait le contrôle de cette firme. Puis "Gaumont British devait se concentrer sur la production, pendant que...

Publié il y a 6 heures dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

DES APACHES de Nassim Amamouche **

Synopsis : Lors de l’enterrement de sa mère, Samir croise le regard d’un inconnu, son père. Celui-ci l’entraîne dans une affaire familiale qui le plonge au cœur de la population kabyle de Belleville et de ses traditions. Une expérience qui le bouleverse et fait ressurgir son passé d’une étrange manière. Alors qu’il se  confronte à ses choix, Samir va s'affranchir de son...

Publié il y a 1 jour dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

Les Bêtises

   C'est le titre du premier film d'Alice et Rose Philippon, une comédie poétique qui louche sur le cinéma muet de l'Entre-deux-guerres. Au centre de l'intrigue se trouve François (Jérémie Elkaïm, correct dans le rôle), un trentenaire très maladroit, ce que la première partie est chargée de nous faire comprendre : cela commence par une sacoche oubliée, avant de...

Publié il y a 2 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

JE SUIS MORT MAIS J'AI DES AMIS de Guillaume et Stéphane Malandrin ***

Yvan, Win, Nicolas et Jipé, 4 amis belges plus tout jeunes, forment un groupe de rock très énervé et leurs concerts sont euphoriques. Tout le monde est déchaîné aussi bien sur la scène que dans la salle. Les quatre lascars ont toujours l'air complètement imbibé même lorsqu'ils sont à jeûn. Mais le sont-ils parfois ? A l'issue d'un de leurs concerts très...

Publié il y a 3 jours dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

C'était le 25 juillet...

1872. Des grèves ayant éclaté dans les bassins miniers sont écrasées dans le sang. Le président Thiers félicite le préfet du Pas-de-Calais pour "l'énergie de sa répression".         1963. Grève dans les Asturies : 11000 mineurs espagnols cessent le travail à l'appel des néophalangistes des Cercles José Antonio. La police franquiste organise aussitôt la...

Publié il y a 3 jours dans LE PHOTON par Le Photon | Lire la suite...

Les Nuits blanches du facteur

   Andrei Kontchalovski a posé sa caméra dans la Russie rurale, dans le nord-ouest du pays, dans l'oblast (la région) d'Arkhangelsk, qui est à peu près aussi vaste que la France métropolitaine, mais peuplé d'à peine plus d'un million d'habitants.    L'action se déroule à l'intérieur des terres, loin de la capitale régionale (même si l'un des personnages...

Publié il y a 3 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Critique de NOS FUTURS de Rémi Bezançon

    C’est en 2005, au Festival du Film de Cabourg dans le cadre duquel il présentait son premier long-métrage, Ma vie en l’air , que j’avais découvert l’univers de Rémi Bezançon, un cinéma nostalgique, romantique, dénué de mièvrerie, un cinéma mélancolique teinté d’humour (ou peut-être, aussi, l’inverse) et surtout un film très bien écrit. J’avais ensuite été totalement charmée...

Publié il y a 4 jours dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Festival du Cinéma Américain de Deauville 2015 -Date de la conférence de presse et premières...

Le festival vient de l'annoncer: la conférence de presse de cette 41ème édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville aura lieu quelques jours avant l'ouverture du festival, le 24 août 2015, à 11H au CID (Centre International de Deauville). Bien entendu, vous pourrez retrouver le programme complet détaillé ici puis suivre le festival en direct. En attendant, comme chaque année,...

Publié il y a 4 jours dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Conférence de presse du 41ème Festival du Cinéma Américain de Deauville le 24 août 2015

Le festival vient de l'annoncer: la conférence de presse de cette 41ème édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville aura lieu quelques jours avant l'ouverture du festival, le 24 août 2015, à 11H au CID (Centre International de Deauville). Bien entendu, vous pourrez retrouver le programme complet détaillé ici puis suivre le festival en direct. En attendant, comme chaque année,...

Publié il y a 4 jours dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant