Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : boulevard

Tags relatifs

Dernières notes

Un vieux libraire

Pour moi-même et les autres enfants élevés dans cet univers protégé qu’était le boulevard Dupuy à Oyonnax, la mitoyenneté permettait de circuler sans risque d’un jardin à l’autre. Peu de voisins y trouvaient à redire et cette mitoyenneté qui tourne aujourd’hui au cauchemar pour beaucoup de monde se vivait d’autant plus harmonieusement que les propriétés étaient toutes vastes.   Une...

Publié le 27/08/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

HORIZONS ... die Pyrenäen von damals ganz neu !

  HORIZONS heisst die neue Ausstellung, die am 1. Februar 2014 mit der virtuellen Bibliothek " PIRENEAS " online ging. Kennen Sie das im Jahr 1900 ausgetüftelte Orientierungssystem am "Boulevard des Pyrénées" in Pau ? HORIZONS erklärt es Ihnen, auch auf deutsch ... Sie können diese Ausstellung von zu Hause aus durchforsten oder sich mit einem Smartphone ausrüsten und einen...

Publié le 02/02/2014 dans Institut... par Institut Heinrich Mann | Lire la suite...

Boulevard de l'enfance

  Ces derniers jours, à l’occasion de quelques courses dans la bourgade où j’ai vécu jusqu’en 2009, j’ai eu la mauvaise idée de passer en voiture dans le quartier de mon enfance, un boulevard jadis bordé de platanes désormais remplacés par des rangées de lampadaires. La nuit, cela ressemble à une piste d’atterrissage et le jour, cela ne ressemble plus à grand-chose, surtout pas à un...

Publié le 12/12/2013 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Journée parfaite d’un enfant craintif à la fin des années soixante du vingtième siècle

Tu zigzagues entre les platanes du boulevard provincial dans l’éclaircie mauve sous les nuages odorants du soir La classe n’a laissé aucune trace jamais la maison n’a été si proche si grande et si solide Tu entends souvent le jardin donne la lune renouvelle Tu penses clairement comme il est rare à cet âge tout va bien moi-même et mes proches avons encore longtemps à vivre...

Publié le 02/05/2013 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

LA CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER : 20.03.2013

  LA CHRONIQUE DE PHILIPPE MEYER  20.03.2013

Publié le 01/04/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

VALERIE LANG LIT DES ECRITS D'ALBERTO GIACOMETTI 2/5

  VALERIE LANG LIT DES ECRITS D'ALBERTO GIACOMETTI 2/5   Extraits d'Alberto Giacometti, Ecrits. Articles, notes et entretiens . Edition revue et augmentée sous la direction de la Fondation Alberto et Annette Giacometti, Paris, Hermann, 2008.   Document(s) Ecrits. Articles, notes et entretiens Alberto Giacometti...

Publié le 02/03/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Carnet du boulevard

Ces derniers jours, à l’occasion de quelques courses dans la bourgade où j’ai vécu jusqu’en 2009, j’ai eu la mauvaise idée de passer en voiture dans le quartier de mon enfance, un boulevard jadis bordé de platanes désormais remplacés par des rangées de lampadaires. La nuit, cela ressemble à une piste d’atterrissage et le jour, cela ne ressemble plus à grand-chose, surtout pas à un de ces...

Publié le 26/01/2013 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Où traîner ses guêtres pour faire plaisir à ses yeux ?

Réponse 3 : Dans le quartier latin   Rue Bonaparte     Eglise Saint-Germain-des-Prés     Eglise Saint-Germain-des-Prés    Eglise Saint-Germain-des-Prés       Eglise Saint-Sulpice   Jardin du Luxembourg   Jardin du Luxembourg      Place du Panthéon, statue de...

Publié le 31/08/2012 dans Fichtre par Fichtre | Lire la suite...

La cigarette

Le trentième étage, il y a un avantage à habiter au trentième étage : le bruit des voitures se dissipe dans l'air. On dispose de cinq ascenseurs. Et leurs hauts-parleurs diffusent une musique rassurante. Si l'on ne les aime pas, utiliser la montée d'escalier équivaut à une heure de fitness. L'altitude dégage une vraie poésie urbaine. On ne doit pas laisser tomber une bouteille par la...

Publié le 07/05/2011 dans Nuits... par Nuits hirsutes | Lire la suite...

poème du jour...

  LE BOULEVARD   La fraîcheur vive du boulevard pourri d'automne. Les larges feuilles des platanes dégringolent. C'est un écroulement imprévu et bizarre dans la lumière croisée des lampes à arc. Il tombe une petite pluie menue, serrée que le vent incline parfois sur les visages. La nuit est parfumée de l'odeur des feuillages gâtés : elle sent encore l'ambre, l'oeillet, la...

Publié le 18/09/2010 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant