Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : christian cottet-emard

Tags relatifs

Dernières notes

Le congé du buveur

L'étoffe à loisir s'use au fil du vent entre le mur et l'arbreLe chapeau de paille s'ouvre au soleilLe café entrebâille la chambre La table se dresse dans le cielLe jardin se risque au pied du murLa nuit vingt-cinq watts descendent en même temps que l'araignée du plafond sur un journal d'avant-hierTrès loin la vigne vierge empoigne une usineExtrait de : Interludes narratifs, in Le Pétrin de la...

Publié le 04/02/2008 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Conseils aux écrivains qui veulent communiquer avec d'autres écrivains

En matière de communication avec votre prochain, vos jours les moins inspirés sont souvent ceux que vous essayez de transcender par des assauts de sincère bienveillance. Dans ces moments-là, vous avez ceci de commun avec l'enfer : pavé de bonnes intentions... La suite dans le Magazine des livres n°8 (janvier/février 2008) actuellement en kiosques.

Publié le 19/01/2008 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Souvenirs d’un localier

Ma phobie des chiffres m’a souvent jeté dans de stupides travaux alimentaires. L’une des moins reluisantes de ces activités professionnelles a consisté à faire le journaliste dans un quotidien régional qui eut ses heures de gloire en des époques bien antérieures à l’éventualité de ma naissance... La suite — LES MÉSAVENTURES DE CARDIO VASCULAIRE et LE LOTO DU BONHEUR — dans le premier numéro de...

Publié le 06/01/2008 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

L'ardoise magique

Tu as trop sommeil tu ne peux vraiment plus accueillir le début d’un nouveau poème tu te couches Tu t’endors tu penses : note cette bribe pour demain tu penses : pour tout à l’heure souviens-t’en au réveil note dors n’oublie pas Tu te réveilles avant le réveil longtemps avant tu te lèves pour noter trop tard tu as oublié trop tôt Tu déambules dans la maison tu cherches tu as oublié de...

Publié le 05/12/2007 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Ordre du jour

Hors de son lit la rivière emportait le souvenir d'un jeu cruel une petite salamandre brûlant sur la berge au milieu d'un feu d'herbe Le journal rendait compte des crimes de la veille du désordre et des aventures misérables du jour Un avion et un drôle de nuage volaient le ciel d'une fillette qui avait peur de rentrer dans son pays Le dimanche menaçait Du mouvement de ton pas le long...

Publié le 28/11/2007 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Quand CCE rêve d'Europe

CCE, c'est Christian Cottet-Emard (et non Consultant de la Communauté Européenne), lire ici

Publié le 23/11/2007 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Conseils aux écrivains tentés par les prix et concours

Vous sentez vibrer en vous l'énergie d'une bête à concours ? Pensez à la fonction publique. Pas convaincu ? Alors lisez la suite dans le Magazine des livres n°7 (novembre/décembre 2007) actuellement en kiosque.

Publié le 19/11/2007 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

De sauvages colères

En complément des réponses aux questions que Jean-Jacques Nuel a bien voulu me poser (en ligne sur son blog), je reprends ici ce texte que Joseph Vebret avait accueilli dans une rubrique intitulée La Tribune du lundi sur le thème « Pourquoi la littérature ? ». Dans mon grand jardin d’enfance, vers l’âge de dix ans, je m’ennuyais beaucoup et souvent. J’avais peur dès que je m’en éloignais. Un...

Publié le 08/10/2007 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Conseils aux futurs écrivains qui se morfondent au lycée

Vous êtes lycéen, vous écrivez, et vous voulez devenir écrivain. Je suppose que personne ne pourra vous en dissuader. Normal. Commencez par vous méfier de vos professeurs, notamment de ceux que vous considérez comme les plus sympathiques, c’est-à-dire ceux qui vous encouragent dans cette voie. Rassurez-vous, ces derniers sont rares mais il en traîne parfois encore quelques-uns. En fait,...

Publié le 23/09/2007 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Autopromotion éhontée (3)

Dans le Magazine des livres n° 5 (juillet/août 2007), en kiosques, un extrait de mon feuilleton « Tu écris toujours ? » (Conseils aux écrivains en territoire indien), page 32, rubrique aparté, illustré d'un dessin de Dominique Goubelle.

Publié le 29/07/2007 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant