Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : soulages

Tags relatifs

Dernières notes

Rêve de Grand Nord

  La loco loca    I l faut à tout prix courir tout au nord de la Norvège, voir cette île de l'Antarctique sauvage, sinistre, époustouflante, lui assure-t-on. Et photogénique. L’énorme motrice dévale la voie ferrée comme une piste de bobsleigh. La locomotive bicolore n’a pourtant rien d’aérodynamique, toute en courbes, perchée sur de...

Publié le 29/11/2016 dans BLOGUY par capableu | Lire la suite...

Oeuvres (in)sonores et mesostic - John Cage, Pierre Soulages

  Pour une œuvre insonore/insensée Pour deux œuvres sonores/sonnées Pour un mesostic animé en musique   Triptyque, Pierre Soulages http://www.mba-lyon.fr/mba/sections/fr/collections-musee/vie-des-collections/acquisition-soulages/     Pour une œuvre insonore/insensée   Quatre minutes trente trois - John Cage   Version orchestre...

Publié le 17/12/2014 dans Fichtre par Fichtre | Lire la suite...

Une élection du temps de Merlin

Jusqu’à quel point peut se détériorer une image politique ? Rues barrées par les CRS, agriculteurs et métallurgistes en colère, conseiller du président pris en otage… Et pendant ce temps-là, cet idiot rondouillard à l’air bonhomme fait des petites blagues avec cet autre imposteur qu’est Pierre Soulages au musée de Rodez - Où se perd l’argent public ?… (Salut, au passage, à Monsieur...

Publié le 31/05/2014 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

On ne sait pas

Pierre Soulages         Deux Chérubins armés jusqu’aux dents Prêts à buter n’importe qui Gardaient la dernière parcelle de son enfance A n’avoir pas été ravagée Et je crois bien Que c’était un souvenir Ou un mensonge      

Publié le 11/08/2013 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Voir encore

C'est ce que je fais qui m'apprends ce que je cherche (Pierre Soulages) Ne cherchez pas à voir la réalité, c'est avant que la réalité existe (Yves Tanguy) Son langage est un mot de passe vers la lumière du jour (Roland Penrose à propos d'Yves Tanguy). Si quelqu'un a des oreilles, qu'il voie, si quelqu'un a des yeux, qu'il entende (Jean Arp) Chère imagination, ce que...

Publié le 10/05/2013 dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

Soulages aux Beaux-arts, l'outre noir et la crise

« Ce que j’explore depuis plusieurs années est, pour une grande part, fondé sur la qualité particulière, l’éclat spécifique de la lumière réfléchie sur la toile, venant au devant d’elle, transmutée par l’état de la surface et le noir qui la renvoie ». Parole du maître offertes au visiteur profane et fatigué de sa journée, paroles exposées en sobres linéales noires sur la paroi du...

Publié le 12/10/2012 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Les mains de Bernard Noël…

Invité de la Scène poétique en compagnie de Charles Juliet , Bernard Noël parle du regard et de peinture… ses mains aussi sont éloquentes, fascinantes.   Je prends quelques notes, ce ne sont que des fragments d'une pensée qui ouvre de nombreuses perspectives de recherche et de création : Bernard Noël parle de la peinture comme d'un regard arrêté, de la pensée comme naissant...

Publié le 26/12/2010 dans Daily Life par kl loth | Lire la suite...

Art moderne

Ce n'est pas beau mais ça Soulages .

Publié le 25/06/2010 dans Paul Debedeux par Paul Debedeux | Lire la suite...

Couleur réglisse

Alors que le sang Caille sous les dents S’ébrèche un sourire Dans des yeux brumeux Le sol s’évase Sous les clapotis Les pas se dilatent Au milieu du bruit.   Alors que la nuit Effiloche les murs En longues rainures Les phares projettent Leurs yeux globuleux...

Publié le 20/02/2010 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Poignée de cendre

Y'a pas plus pompier que l'art pompidolien ; Âme bourgeoise taillée dans un morceau de houille, Métaphysique des tubes Grêle et digestif, Qui mène à l'entropie les trous du cul Diplômés de l'X. Âme bourgeoise, ton ardeur décline Au point que tu n'oses plus Questionner ton miroir magique. * Qui ne voit la pompe dans Soulages Oublie qu'à la fin la...

Publié le 11/11/2009 dans Lapinos par Xavier JASSU | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant