Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : récits des lisières

Tags relatifs

Dernières notes

La vie au bord

Tu es l’homme des bords des seuils des lisières des berges des rives c’est là que tu vis Lorsque tu ouvres ta fenêtre le matin sur le paysage tu as vécu l’essentiel de ta journée Ta place en ce monde est là au bord jamais vraiment à l’intérieur Porto, juin 2015   Tu es arrivé sur Terre comme à l’opéra   Tu t’es installé pour assister à la...

Publié le 22/09/2015 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

De natura rerum

En ce jour qui n’est plus l’été et pas encore l’automne la nature à l’affût pour dévorer tout cru un petit poète romantique   Mais le petit poète romantique sait quand même ouvrir l’œil quand il se balade dans la campagne aussi gracieuse que pragmatique car il est une partie de la nature comme l’amoureux est une partie de l’amour   De cet équilibre de la terreur...

Publié le 06/09/2015 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Cette vie de rêve

Ce n’est pas si mal finalement cette vie de rêve Quand les rêves des autres se fracassent si souvent contre l’épicerie du coin Ou qu’on les boit d’un trait au grand comptoir de l’idéal   Pendant ce temps tes rêves flottent au bord du monde Plus soyeux et frais que les jambes des femmes Plus denses et lourds que ton squelette   Plus immobiles et...

Publié le 01/11/2014 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

À un saule

L’eau le long du saule est son seul chant dans le soleil Le vent n’est pas son mouvement ses gestes l’onde et le frisson Il noue le temps dans son écorce et n’attend rien puisque sa chance est d’être un saule   © éditions Orage-Lagune-Express, 2014. Photo Ch.Cottet-Emard

Publié le 09/08/2014 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

À l’américaine (nocturne urbain)

Bruits de la ville de province dans la pluie   Orange rouge vert dans les gouttes sur le pare-brise   Les cloches du samedi soir et les magasins où paient et sortent les derniers clients   Certains vont à la messe et te regardent sans crainte assis dans ton auto confortable emmitouflé dans ton manteau   Ils te prendraient presque pour un des leurs...

Publié le 22/05/2014 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Les rêves vont vite

Comme les nuages les rêves vont vite Quand ils s’accrochent aux branches (les nuages) ils descendent dans la terre Quand ils s’accrochent aux gens (les rêves) ils descendent descendent si profond qu’on ne les voit plus Comme les nuages accrochés aux branches Comme les rêves accrochés aux gens Photo : crépuscule de printemps vu de chez moi. © Éditions...

Publié le 30/04/2013 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

L’ordre cosmique du vieux square (pensées du 2 novembre)

Cette photo du vieux square aux bancs et aux arbres vermoulus si tu pouvais Ah oui l’ancien square détruit pour laisser place à la gare routière Si tu pouvais sauter dans cette photo de 1973 comme Mary Poppins (Julie Andrews) sautait à pieds joints dans les tableaux dessinés aux craies de couleur par Bert (Dick Van Dyke) sur le trottoir Tu te retrouverais dans le monde de 1973...

Publié le 17/11/2012 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Hep jeune homme !

Dix heures d’un de ces matins d’octobre traverser au hasard d’un pas de joie les tourbillons de feuilles La vie n’est que dans ce soleil et dans ce vent qui emporte cette voix Hep jeune homme dit cette voix tu ne m’entends pas et s’il pouvait l’entendre cette voix dirait pourquoi es-tu venu sur Terre jeune homme Si c’était son bon plaisir il répondrait je ne suis là que pour cet...

Publié le 15/10/2012 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Estime-toi heureux

Estime-toi heureux De ne pas manger des limaces et des insectes D’être D’être ailleurs De n’être pas idiot De n’être pas génial D’avoir D’avoir eu D’avoir été De ne pas avoir la chair de poule De ne pas avoir l’air d’avoir l’air De vivre De ne pas vivre trois jours De ne pas vivre trois millions d’années De voir De voir ton ombre De n’être...

Publié le 31/01/2012 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

La lune du matin

Ce matin tu rentres chez toi hagard tu vois la lune dans les frênes La lune du matin couleur de pamplemousse un peu fait Tu entres dans la maison chercher le petit appareil photo et tu ressors photographier cette lune dans les branches Rien n’y fait ni la fatigue ni l’idée fixe du sommeil ni ta caractéristique déprime des petites heures il te faut photographier cette lune d’aube qui...

Publié le 12/11/2011 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant