Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poussières

Tags relatifs

Dernières notes

Les ATOMES

  Nuées autour du globe, détonation de poussières, tout est mû en peurs d'oiseau, continents à la dérive, jambe lancée sous un savant marteau. On ne voit les atomes que par les soupirs de leurs engendrements quand la matière a fait sa loi du désir de s'assembler ou de la fureur de se repousser, vents ou marées, quelque lune à la houlette.    

Publié le 11/02/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Morning Routine

En fait il faut savoir que la peau est tout à fait réceptive le matin. Si donc vous pouvez prendre une bonne habitude de vous occuper d'elle au petit matin de façon régulière ce sera tout bénef. Cette habitude matinale avec utilisation de cosmétiques naturels est tout à fait saine et parfaitement décrite dans cet article de blog ( le gommage au café du matin ). On nous explique que si ce...

Publié le 19/07/2017 dans Cosmétiques... par jlepine | Lire la suite...

Nombres 21, 22 (commentaire 6)

    Entre vin sous vos pieds et récoltes au-dessus de vos plafonds, ne vous laissez pas griser De la cave au grenier ne voyez pas votre corps, et pas votre vie dans le pain et le vin qui ne sont que grains, vapeurs, poussières    

Publié le 18/04/2016 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Qu'est-ce qu'AlmaSoror ?

AlmaSoror est un palais aux fondations de poussière. La lumière qui le traverse risque toujours d'en faire tomber les colonnes et les piliers en une ultime illumination : tout éclate. Tout ce que nous touchons s'effondre en cendres, pourtant nous poursuivons notre édification. Que cherchons-nous, à tâtons sur une route incertaine ? Deux fossés entourent nos pas. Aucun corps ne...

Publié le 03/05/2012 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Poussières à la moutonnière

Titanesques oublis fourmillant sous la terre ou moutons gris tapis sous mon lit de misère Poussières, poussières, poussières ! Comme votre sommaire, humble et sans prétention rappelle à son destin la nôtre condition de pas sages quand vous marchons dessus sans prêter davantage attention ! aux voltiges que nos empressements (de mourir ?) vous infligent Je deviens qui je suis à mieux...

Publié le 15/01/2012 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Moyenne en treize ors

(et des Pousse-Hier) C'est pas tout d'être sans figure fantôme familier des intimes postures - à quoi pourrais-tu ressembler si je devais te peindre   ou que je veuille étreindre   ton feu désincarné ? Sache au moins être mieux-disant que bavards et bons sentiments à m'encombrer l'oreille à l'orée du sommeil et compter que je m'émerveille pour une resucée de leur...

Publié le 06/12/2010 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Le plumeau

Tous les samedis matin la corvée du ménage resurgit, il faut bien en passer par là. Je vous ai déjà narré mon aversion pour l’aspirateur (tapez « aspirateur » dans le moteur de recherche) que je soupçonne d’être animé d’une âme démoniaque mais dont hélas ! il est difficile de se passer. Et la poussière sur les meubles ? Voilà des sujets rarement abordés dans les blogs où...

Publié le 28/12/2008 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

CE QUI DEVAIT ARRIVER...

Après quelques milliers de déclenchements (et déjà quelques nettoyages du capteur !), je dois me résoudre à l'évidence... Mon fidèle outil de travail, l'EOS20D (relégué comme boîtier d'appoint depuis l'arrivée de l'EOS 5D dans mon fourre-tout..) n'assume plus les poussières qui parsèment mes clichés, dès lors que je ferme le diaph... C'est pire qu'à l'époque de...

Publié le 21/11/2008 dans PHOTO-GRAPHISTE par Olivier GOMEZ | Lire la suite...

Vivre à la campagne ....

Contrairement à   une idée reçue, vivre à la campagne n’est pas toujours de tout repos. La lettre qui va suivre vous convaincra, j’en suis sûr, qu’il faut parfois se remuer le cul pour s’assurer la juste quiétude méritée de cette belle et verdoyante campagne. Voici cette missive de ma faconde en espérant qu’elle vous inspire si vous aussi, êtes les innocentes victimes de...

Publié le 23/04/2007 dans Yfig ex nihilo par Yfig | Lire la suite...

Page : 1