Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : plotin

Tags relatifs

Dernières notes

Vers une théologie de l'art : mystiques chrétienne et néoplatonicienne.

  L’hypothèse Grabar Alain Santacreu     __________________       à Alain Boton      André Grabar, dans un article important 1 , fait remonter « les origines de l’esthétique médiévale » à Plotin qui, rompant avec la vision classique de l’Antiquité, n’aurait plus conçu l’image comme mimesis mais comme une...

Publié le 18/07/2018 dans CONTRELITTÉR... par contrelittérature | Lire la suite...

Compte-rendu de la séance ”Les sciences vont-elles trop loin?”

Pour cette première séance de la saison à laquelle assistaient entre 35 et 40 personnes, l’équipe du café philo invitait Thierry Berlanda , philosophe, conférencier et romancier, auteur notamment d’un thriller paru récemment, Nadja  (éd. du Rocher). Le sujet de ce débat portait sur cette question : " Les sciences vont-elles trop loin ? " Ce roman a pour sujet une enquête policière...

Publié le 18/10/2017 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Les Vivants et les Dieux : Relire Plotin

Les Vivants et les Dieux : Relire Plotin avec Luc Brisson & Jean-François Pradeau Depuis quelques années, entouré d’une équipe de spécialistes, Luc Brisson dirige en édition de poche une retraduction systématique et raisonnée de l’ensemble de l’œuvre de Plotin.Or, la pensée de Plotin est réputée pour son extrême subtilité et pour la façon dont il a su reprendre en les...

Publié le 05/07/2016 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

12

... Pour voir ce qui est au-delà de l'intelligible, il faut écarter tout intelligible ; on apprend bien grâce à l'intelligible l'existence de ce terme suprême ; mais pour savoir quel il est, il faut abandonner l’intelligible. Plotin, Ennéades. 5° Ennéade, livre V. N°6

Publié le 21/02/2014 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Page : 1