Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : pensée

Tags relatifs

Dernières notes

Maurice Maeterinck, L'intelligence des fleurs

       Nous avons mis longtemps un assez sot orgueil à nous croire des êtres miraculeux, uniques et merveilleusement fortuits, probablement tombés d’un autre monde, sans attaches certaines avec le reste de la vie, et, en tout cas, doués d’une faculté insolite, incomparable, monstrueuse. Il est bien préférable de n’être point si prodigieux, car nous avons appris que les...

Publié il y a 16 jours dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Recul

  Ne t’engouffre pas dans n’importe quelle brèche, Replace ton projet dans tes buts de vie, Éventuellement revois ceux-ci. Toujours fie-toi à ton destin, et non à tes connaissances.  

Publié il y a 16 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Où mettre son bonheur ?

Injurie-toi, injurie-toi, ô mon âme ! Tu n’auras plus l’occasion de t’honorer toi-même. Brève, en effet, est la vie pour chacun. La tienne est presque achevée, et tu n’as pas de respect pour toi-même, car tu mets ton bonheur dans les âmes des autres. Marc-Aurèle , pensées pour moi-même, 1963, Grenier-Frères, Paris, p.45     Car tu mets ton bonheur dans les âmes...

Publié le 31/12/2019 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

C.G.Jung sur le grand problème de notre temps

Photo Ariaga C.G.Jung écrit, le 2 septembre 1960, dans les derniers mois de sa vie, une longue lettre tout à fait remarquable. J'y reviendrai un jour mais je vais aujourd'hui en publier un extrait qui me semble d'actualité.  (Ariaga). *** " Le grand problème de notre temps tient à ce que nous ne comprenons pas ce qui se passe dans le monde . Nous sommes confrontés à...

Publié le 28/10/2019 dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Maxime

  Faire de l'être aimé la source de ses pensées et non leur aboutissement. Tourner sa pensée vers les autres et le monde  à travers celle de l'être aimé.  

Publié le 22/09/2019 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Vie

  Insuffisance de la pensée : Nécessité de l’action, c’est-à-dire de la vie. L’amour est l’expression la plus forte de la vie.  

Publié le 26/07/2019 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Le cerveau n'est pas que mémoire

Dans cet article est repris ce principe qui dit que "le cerveau n'est que mémoire". C'est là une vision qui me semble bien trop réductionniste d'un ensemble largement plus complexe. Où est l'imaginaire par exemple ?... Où se trouve la capacité à "changer d'avis" ? Toutes ces capacités/fonctions peuvent se résumer sous le mot de "pensée", laquelle fait partie du système nerveux...

Publié le 10/07/2019 dans Mots variés... par midier | Lire la suite...

Pas de brouillon !

S’agissant de dire mon fait au sombre idiot chaussé d’immondes godillots pour marcher (droit ?) droit sur la fille-mère et son frangin « homo » j’ouvre bien grand ma gouge et je dresse mon doigt Ah, ça non ! Je ne fais pas de brouillon S’il est question d’interroger ce pas qui vient (qui n’est pas celui de mon chien), je me méfie de ces abois sans qu’on se soit serré la main de ma propension...

Publié le 21/04/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Au bord extrême

  Photo Éphême Au bord extrême de l'écrire il y a comme un grand soupir. Il faudrait fouiller dans le sac rempli des scories du passé ou bien happer le grand coup d'air de l'infinité des possibles.   La soif est grande dans les déserts hantés par les fantômes de l’inaccompli.   Faudra t-il pour ne pas mourir de la disparition des mots faire un grand...

Publié le 21/02/2019 dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Pensée et action

C’est le faible qui parle de la force. C’est l’’homme mou qui parle de la volonté. L’homme fort ne parle pas, il vit. D’où cette éternelle contradiction entre la pensée et l’action, car ceux qui, par la pensée, prône l’action, n’agissent pas et ceux qui, par l’action, recherche la pensée, n’en parle pas. C’est dans l’action que tu trouveras la joie, mais tu ne trouveras cette dernière que...

Publié le 24/12/2018 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant