Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : patois

Tags relatifs

Dernières notes

Le patois vosgien vaut bien une messe...

Publié le 22/10/2016 dans Histoire &... par HISTOIRE & PATRIMOINE BLEURVILLOIS | Lire la suite...

La France, le français et les langues régionales.

J’avais écrit autrefois un article sur les langues régionales et on avait pu le lire ici même sur Marche romane. En substance je disais toute l’affection que je pouvais avoir pour les langues régionales, tout en insistant sur le danger qu’il y avait à les reconnaître trop. En effet, sous prétexte de défendre les minorités culturelles, l’Europe visait surtout à affaiblir politiquement les...

Publié le 28/06/2015 dans Marche romane par Feuilly | Lire la suite...

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le patois - Réponse à Reignier les 12 & 13...

Pour les amoureux du patois qui souhaitent en savoir plus sur cette langue (certains diront dialecte), notez sur votre agenda les dates du 12 & 13 septembre 2015. C'est lors de ce week end que se tiendra à Reignier un rassemblement international pour traiter de l'histoire et d'autres caractéristiques du Francoprovençal, communément appelé le patois. Arvi pa, à R'gny  

Publié le 06/05/2015 dans Soleil sur... par Pierre BRUNET | Lire la suite...

« Paroles de pagels », patois du plateau des sources de la Loire, de Alain Charre.

Sorti en juillet 2014, ce livre présente de plus de 3000 mots de la langue du Pagel. Le pagel (ou padgel), c’est l'habitant des hautes terres des plateaux (des sources de la Loire à ceux de la Haute Loire, jusqu’à Saint-Front). L’habitant des vallées est le rayol, celui qui habite en bas. Une certaine rivalité existe entre pagels et rayols.....  Description tirée du blog de l’auteur : (...

Publié le 12/08/2014 dans Les... par Agence Mézenc Information | Lire la suite...

Le patois vosgien bien vivant

Ils sont une poignée à avoir réalisé un travail de fourmis afin d’élaborer de véritables lexiques du patois vosgien. Et aujourd’hui encore, il n’est pas rare d’entendre résonner les mots qu’utilisaient nos aïeux. Notre enfance est parsemée de mots et d’expressions étranges entendus lors de visites aux anciens. Les années ont passées et l’usage du patois est devenu plus un folklore...

Publié le 13/08/2013 dans Histoire &... par HISTOIRE & PATRIMOINE BLEURVILLOIS | Lire la suite...

Correction du parler local 1er épisode

  le texte le première correction la deuxième correction la troisième correction la quatrième correction /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm...

Publié le 02/03/2013 dans Délurons par JBLuron | Lire la suite...

L'utilité du Berrichon

Jean-Baptiste Luron explique :

Publié le 26/02/2013 dans Délurons par JBLuron | Lire la suite...

Le patois lorrain

La France jacobine et centralisatrice a uniformisé le langage et a gommé les particularismes et idiomes locaux. Nous parlons le même français partout, nous écoutons tous la même musique... anglo-saxonne ! Certaines régions ont pourtant su préserver leur vieux langage ou patois. La Lorraine conserve encore les traces de ses deux langues régionales. Pascal Curin consacre un premier ouvrage...

Publié le 08/01/2012 dans Histoire &... par HISTOIRE & PATRIMOINE BLEURVILLOIS | Lire la suite...

Chanson sur le souhait d'une fête

Pour commencer l'année en patois :            Que vo-z-aria. don vu de biaux-z-affére [1]           Sin la plaive [2] , qu'a tôt patafma .           Lo vent, le nioules [3] leu-z-éliant contrère....

Publié le 01/01/2012 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Le Noël du Satinaire

Je pinsavo mo cotaire Quand la minay a souna Com’in bravo satinaire J’ayen fini ma jorna Quand Michi, notron aprinti Sauti n a bas de son meti, Coran come un ecervela Laissi son corse a marqua   La première strophe place le contexte chez les satinaires (fabricants de satin) entre un maître (Dufour) et son apprenti Michel...

Publié le 24/12/2010 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant