Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : nabokov

Tags relatifs

Dernières notes

Macron s'exalte à l'ONU

Publié le 20/09/2017 dans Christian... par Creseveur | Lire la suite...

Don Quichotte IV - Fictions en conflit

La chiquita piconera - Julio Romero de Torres, 1930.   28 –ENTER DOROTHEE. Les fictions reprennent et se multiplient. L’auteur l’assume avec bonheur. « Heureux, trois fois heureux furent les temps où vint au monde l’audacieux Don Quichotte de la Manche ! En effet, parce qu’il prit l’honorable détermination de ressusciter l’ordre éteint et presque mort de la...

Publié le 30/12/2016 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Lo...

Publié le 10/09/2016 dans ” L'Art est... par VALERIE BERGMANN | Lire la suite...

Art d'heurt

     Ada ou l'ardeur ? La note sensible ou La clef des mensonges ?

Publié le 29/01/2015 dans livres,... par absolu | Lire la suite...

Habit-güité

Lolita , Une fille de pasteur , était Un amour de frère .

Publié le 23/01/2015 dans livres,... par absolu | Lire la suite...

Tonpié pas-sage

      Petit éloge des coins de rues : - Regarde, regarde les arlequins ! Qui dansent devant le Magasin Zinzin !

Publié le 06/08/2014 dans livres,... par absolu | Lire la suite...

Sincérité

« Quand j’entends un critique littéraire louer un écrivain pour sa sincérité, je suis certain qu’un des deux, au moins, est un crétin. » Nabokov Cité par Jack-Alain Léger, dans "Hé bien, la guerre"

Publié le 19/09/2013 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Charlie et la chocolaterie (à propos de Despair et de Stoker)

  Comme le hasard (ou l'inconscient) fait bien les choses, j'ai vu ce dimanche deux esthétiques de la folie radicalement opposées.     Dans Despair d'abord (1978), l'adaptation par Fassbinder d'un (évidemment formidable) roman de Nabokov, nous assistons à la déchéance du chocolatier bourgeois Hermann Hermann hanté par son double (excellent Dirk Bogarde) qui, pour avoir...

Publié le 10/09/2013 dans Fin de partie par Thomas Becker | Lire la suite...

Essence d'un livre

"Le style et la structure sont l'essence d'un livre. Les grandes idées ne sont que des foutaises." Nabokov

Publié le 10/09/2013 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant