Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : millet

Tags relatifs

Dernières notes

Ma propre musique

  VAN GOGH Vincent  – Le semeur (d’après Jean-François Millet, 1850), 1889, collection privée             En cette fin du mois d’août 1889, Vincent Van Gogh ne va pas bien…     Depuis de nombreux mois, il est enfermé à l’hospice de Saint-Rémy-de-Provence, dans ce Midi où il est arrivé il y a seulement un et demi. Il veut...

Publié le 09/01/2017 dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Frits Thaulow, un bobo chez les impressionnistes

Frits Thaulow (1847-1906) était inconnu pour le public français, du moins jusqu’à ces dernières années. Pour la troisième fois, après deux expositions en 2011 et 2013, le Musée des beaux-arts de Caen présente des œuvres de ce peintre norvégien, grand voyageur, romanesque et artiste d’avant-garde. Il y a sans nul doute urgence à découvrir l’exposition qui lui est consacrée : Frits...

Publié le 29/07/2016 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Eugène Boudin, le roi des ciels

" Je dois tout à Boudin " disait Claude Monet à propos de celui que l'on peut qualifier de " baliseur de l'impressionnisme. " Artiste majeur du XIXe siècle, précurseur de la modernité picturale, innovateur fondamental, Eugène Boudin (1824-1898) reste l'auteur de peintres de marines et de plages normandes dont se sont inspirées pour le meilleur et pour le pire pléthores de peintres du...

Publié le 03/05/2016 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Cinquanto e cènt an après lou pensiounat de moussu Millet

Cinquante et cent ans après le pensionnat de monsieur Millet Fifty and hundred years after the boarding school of mister Millet Avec mes félicitations à Lou Ravi et à Alain Breton qui ont permis cette localisation ! Lire l'énigme ici , lire la résolution ici et voir l'extérieur rue Pétramale ici .

Publié le 28/04/2016 dans │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ... par Avignon | Lire la suite...

Mystères douloureux

Parmi les mystères sur lesquels les Chrétiens qui  récitent le Rosaire  sont invités à méditer se trouvent, le vendredi, les Mystères douloureux . Et c’est en effet un moment indescriptible que celui durant lequel, se figurant le Christ sous les crachats des imbéciles, les flagellations des mécréants, les huées des prêtres juifs, les coups des païens, et finalement mis en croix...

Publié le 17/07/2015 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Van Gogh écrivain : St-Rémy - 3. 19 sept./3 nov. 1889

  CORRESPONDANCE - EXTRAITS CHOISIS   Vincent Van Gogh –   Demi-silhouette d’un ange (d’après Rembrandt), sept. 1889, collection privée   Ah ! Comme il a compris l'âme exquise des fleurs ! Comme sa main, qui promène les torches terribles dans les noirs firmaments, se fait délicate pour en lier les gerbes parfumées et si frêles ! Et quelles...

Publié le 05/05/2013 dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

”le respect s'perd / dans les usines de mon grand-père...

Appris à écrire en écoutant cette chanson. Pas progressé depuis.   En quelque sorte, ma réponse à la polémique Millet-Ernaux, même si je peux également faire mien ce texte de Pierre Jourde ou cet autre texte signé (du grand) Pennequin. Autrement ? Je n'arrive plus à écrire le moindre poème... depuis que j'ai appris la mort d'Edouard Leclerc. Ce...

Publié le 18/09/2012 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Affaire Millet-Breivik : l'erreur de Le Clézio

...vient du tapage des "christianistes" :   À la fin d'un essai sur le déclin de la langue*, Richard Millet (pilier de Gallimard) consacre vingt pages à Breivik, pris comme « symptôme monstrueux de la décadence et de la perte de sens » . Mais Millet intitule ce texte Eloge littéraire d'Anders Breivik, p our être sûr de faire...

Publié le 07/09/2012 dans Patrice de... par PP | Lire la suite...

Un écrivain normal

Moi, Prix Goncourt, je n'écrirai pas des textes dépressifs.  Moi, Prix Goncourt, je ne prendrai pas le Transsibérien avec un wagon d'écrivains pour écrire des conneries sur la steppe.  Moi, Prix Goncourt, je n'en profiterai pas pour draguer Charlotte le Bon.  Moi, Prix Goncourt, je ne jouerai pas à la pétanque avec Raël.  Moi, Prix Goncourt, je ne choisirai pas des titres limpides comme...

Publié le 08/08/2012 dans Nuits... par Nuits hirsutes | Lire la suite...

Lu, vu, entendu : vont-ils crier ”haro sur le Millet” ?.....

        Horreur, enfer et damnation, il n'y a pas de mots pour le décrire : ce Mardi 7 février, chez Frédéric Taddéi (France 3) Richard Millet a osé le dire ! Si, si, il l'a dit ! Il a  osé ! Mais, quoi, direz-vous ? Qu'a-t-il dit ? Oh, rien d'autre que ce que tout le monde sait, que tout le monde voit, que tout le monde dit.......

Publié le 11/04/2012 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant