Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : bruckner

Tags relatifs

Dernières notes

Le Figaro - Castaner, Daech appartient bien, hélas, à la sphère musulmane »

Christophe Castaner a déclaré qu'il ne fallait plus parler d'État islamique parce que les « djihadistes » n'avaient rien à voir avec l'islam. Pour Pascal Bruckner, il s'agit pourtant d'un des visages, pas le principal et fort heureusement pas le seul, de la religion musulmane. FIGAROVOX. - «Cessons de parler d'État Islamique, ils trahissent la religion qu'ils prétendent servir. Ce sont juste...

Publié le 08/06/2017 dans Actualités... par ylepape | Lire la suite...

Anton Bruckner (1824-1896) : Ave Maria (1861)

Dresdner Kreuzchor - Dir. Martin Flämig (Lukaskirche, Dresden, 1987)

Publié le 24/01/2014 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Anton Bruckner (1824-1896) : Motet ”Os justi” en mode lydien pour chœur mixte à huit voix, WAB 30

(Cf. Introït plus bas) Chœur Monteverdi Os justi meditabitur sapientiam, et lingua ejus loquetur judícium. Lex Dei ejus in corde ipsíus : et non supplantabuntur gresus ejus. Alleluia. La bouche du juste méditera la sagesse et sa langue proclamera la justice. La loi de son Dieu est dans son cœur : et ses pas ne chancelleront point. Alleluia.

Publié le 17/01/2014 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Bruckner, monde proche...

Parce que les ritournelles hollywoodiennes, du temps béni du cinéma, ont familiarisé les spectateurs avec les envolées lyriques et les compositions-paysages, la musique symphonique de l'ère romantique a souffert d'une certaine dévalorisation. Brahms, Mahler, entre autres. Et Bruckner, peut-être plus que tous. Certaines interprétations n'ont pas arrangé l'affaire, en faisant traîner infiniment...

Publié le 08/06/2013 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Un écrivain normal

Moi, Prix Goncourt, je n'écrirai pas des textes dépressifs.  Moi, Prix Goncourt, je ne prendrai pas le Transsibérien avec un wagon d'écrivains pour écrire des conneries sur la steppe.  Moi, Prix Goncourt, je n'en profiterai pas pour draguer Charlotte le Bon.  Moi, Prix Goncourt, je ne jouerai pas à la pétanque avec Raël.  Moi, Prix Goncourt, je ne choisirai pas des titres limpides comme...

Publié le 08/08/2012 dans Nuits... par Nuits hirsutes | Lire la suite...

En fermant les yeux, Bruckner

C'est peut-être là qu'est l'injustice faite à Bruckner, de n'être pas Wagner, et d'en être imprégné, de n'être pas encore Mahler, qui épuise, à sa manière le genre symphonique. Il paraît que le maître de Saint-Florian était un curieux mélange : entre le génie et le crétin, si l'on en croit certains témoignages. il serait, dans son genre, une exemple admirable de ce que l'art réserve de...

Publié le 29/01/2012 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

En réponse au fanatisme de Pascal Bruckner

Extrait de ma chronique sur le site de l'Express... Dans son dernier essai, Le Fanatisme de l'Apocalypse, Pascal Bruckner s'attaque à un supposé fanatisme écologique, devenu selon lui majoritaire, anti-humaniste, prônant la disparition de l'homme pour le bien-être de la nature. Mais le plus insensible à la préservation de l'humanité est-il vraiment l'accusé? Ce présupposé...

Publié le 24/11/2011 dans Gestes... par Alric BARAL | Lire la suite...

Bousiller

Travails       L’histoire d’amour tient en deux phrases brèves, chacun une. Puis arrive un troisième personnage qui leur parle d’autre chose (le sujet principal) et quand ce dernier sort, l’histoire d’amour des deux autres est définitivement bousillée. On dirait une consigne d’improvisation, j’y pense seulement maintenant. Ça m’étonnerait assez que...

Publié le 09/01/2009 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant