Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : courbet

Tags relatifs

Dernières notes

La mer à Palavas

Ici, la mer fait l’amour avec la terre, paisiblement. Dans une infinie solitude, gris, bleu et vert sauge. Les plus belles couleurs du monde. Tout est plat à perte de vue. Seule une langue de sable sillonne entre les étangs et la mer. Au bout d’un moment, on ne sait plus où est la terre, où est l’eau. Raymond Alcovère, extrait de "Le Bonheur est un drôle de serpent", roman, Éditions...

Publié le 03/03/2019 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Eugène Boudin, le roi des ciels

" Je dois tout à Boudin " disait Claude Monet à propos de celui que l'on peut qualifier de " baliseur de l'impressionnisme. " Artiste majeur du XIXe siècle, précurseur de la modernité picturale, innovateur fondamental, Eugène Boudin (1824-1898) reste l'auteur de peintres de marines et de plages normandes dont se sont inspirées pour le meilleur et pour le pire pléthores de peintres du...

Publié le 03/05/2016 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

”LE PONT” DE GUSTAVE COURBET

Gustave Courbet, parfois, recherchait le scandale. Peut-être l'attirait-il parce qu'il restait énigmatique sur sa vision de l'esthétique quand il concevait une œuvre provocante.   Mais lorsqu'il réalisa "le Pont", où fusionnent harmonieusement la beauté sauvage de la Nature, avec ses cascades, ses eaux translucides dont il nous semble percevoir les bruissants...

Publié le 01/04/2016 dans l'écrivain... par Christian Jougla | Lire la suite...

Gustave Courbet, le maître d'Ornans : 14. Avril 1871/oct. 1871 La Commune de Paris

  CORRESPONDANCE - EXTRAITS CHOISIS           « Et maintenant, mon cher Castagnary, je prends congé de vous en vous exprimant, tant en mon nom qu’en celui de quelques amis proscrits comme moi, le désir que notre malheureux pays sorte bientôt de la crise terrible qu’il traverse. »   Gustave Courbet Dernière lettre à son ami, datée...

Publié le 28/06/2015 dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Gustave Courbet, le maître d'Ornans : 13. Sept. 1870/avril 1871

  CORRESPONDANCE - EXTRAITS CHOISIS                    Un peu d’histoire…      Napoléon III a déclaré la guerre à la Prusse le 19 juillet 1870. Aussitôt, l’armée française, surclassée par la moderne machine de guerre prussienne, mal préparée, ne subit que des revers. Les armées ennemies forcent les...

Publié le 21/06/2015 dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Gustave Courbet, le maître d'Ornans : 12. Oct. 1868/août 1870

CORRESPONDANCE - EXTRAITS CHOISIS           « En temps ordinaire, il achevait sa soirée aux brasseries, chez « Andler »  ou à la « Suisse » ; puis, à l’heure de la fermeture, en été, pendant les nuits tièdes, allait prolonger sa veille sur un banc du boulevard Saint-Michel, où son ombre énorme inquiéta d’abord les sergents de...

Publié le 13/06/2015 dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Censure 2015 - Mai

Ci-dessus : femmes d'Alger de Picasso ( 1955 ) Crétinerie sans frontières  : une chaîne de télévision américaine ( Fox 5 ) une émanation de la «  splendide  » Amérique puritaine dont le degré de perversité n'est plus à démontrer a flouté les seins des '' femmes d'Alger '' de Picasso '' Couvrez ce sein que je ne saurais voir. '' - Tartuffe (...

Publié le 21/05/2015 dans Laïcité et... par Crab | Lire la suite...

Gustave Courbet, le maître d'Ornans : 10. Nov. 1864/juin 1865

  CORRESPONDANCE - EXTRAITS CHOISIS          « Elle bondit en cascade, de roches en roches, c’est une chute d’eau brisée par mille accidents : la Loue est un fleuve qui s’élance, qui tombe dans toute sa grandeur, dans toute sa beauté, bouillonne en trois jets immenses sur des blocs énormes et pressée et captive de s’affranchir, s’échappe en...

Publié le 19/05/2015 dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Le godemichet de la gloire : la colonne Vendôme

" Un monument de barbarie, un symbole de force brutale et de fausse gloire, une affirmation du militarisme, une négation du droit international, une insulte permanente des vainqueurs aux vaincus, un attentat perpétuel à l’un des trois grands principes de la République française, la fraternité" ( La Commune)   E. Rouargue. 1846 La place Vendôme s'ornait le 10 août 1792 d'une...

Publié le 27/04/2015 dans Zèbres en... par ZEC & Cie | Lire la suite...

Gustave Courbet, le maître d'Ornans : 8. Avril/déc. 1861

  CORRESPONDANCE - EXTRAITS CHOISIS          « Courbet est avant tout le peintre, par la puissance tactile de son œil, et par son instinct presque animal de jouissance sensuelle, tant de la chair que de la terre.   Louis Jondot , Catalogue de l’exposition présentée au Petit Palais à Paris : «  Un siècle d’art français :...

Publié le 09/04/2015 dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant