Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : marie ndiaye

Tags relatifs

Dernières notes

Chant de force

Trois femmes puissantes , Marie Ndiaye Avis chrono' Un énorme coup de coeur pour ma première lecture de l'année! En raison de l'étiquette "roman", je ne m'attendais pas du tout à ces trois récits qui se frôlent, baignés d'étrangeté. Tout pour me séduire. Avec une écriture à tomber amoureuse... Grosse pression... On me croyait guérie. Je me croyais dans une douce période de...

Publié le 12/01/2011 dans Tale me more par Soundandfury | Lire la suite...

Plus dur sera l'exil

Un député de la République a, il y a quelque temps, demandé à un écrivain nouvellement goncourtisé (le mot-valise m'amuse...) de s'en tenir à un devoir de réserve quant à ce qu'elle pensait du président français. Ne revenons pas sur ce qu'il y a d'incongru et grotesque dans un tel rappel à l'ordre, sinon pour dire que la «classe littéraire» ne s'est guère manifestée, je trouve. Elle devait...

Publié le 07/01/2010 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

”Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux”

Et ces propos ont été tenus par Marie N'Diaye, lauréate du Prix Goncourt 2009 pour son roman intitulé "Trois femmes Puissantes". Comme quoi, Nicolas S. ne peut pas tout contrôler et empêcher un jury visiblement "indépendant" de récompenser l'auteur déjà gratifiée d'un prix Femina pour un précédent ouvrage. A l'heure de pseudos débats sur "l'identité nationale" qui ne riment à rien, ça fait...

Publié le 25/11/2009 dans Oh my... par Osmany | Lire la suite...

La tératologue grimée en écrivaine, par Jean-Gérard Lapacherie

Rappel Un écrivain, ça ferme sa gueule ou ça démissionne .Il est de notoriété publique que les membres de l’Académie Goncourt priment chaque année un livre, non pas parce qu’il serait «bon», mais en fonction de considérations financières ou de vanité éditoriale, ce qui explique qu’en un peu plus d’un siècle, n’aient été primés que des navets, qui sont, ironie de la chose, à l’image de ces...

Publié le 18/11/2009 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Même affublée d’un Goncourt, un(e) insignifiant(e) reste un(e) insignifiant(e)…

            On ne compte plus les talents privés d’honneur et de reconnaissance officielle -que ce soit l’Académie française ou les prix littéraires- alors qu’à l’inverse, de nombreux fantômes ont été reconnus, soit par leur élection à l’Académie soit par tel ou tel prix, avant de (re)devenir ce qu’ils ou elles sont, pour l’éternité :...

Publié le 16/11/2009 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

L'indécence Ndiaye

Il y a une véritable indécence à prolonger une polémique sur « la France de Sarkozy, pays monstrueux », alors qu’on vient d’empocher un Goncourt et qu’on mène, de Berlin,  une carrière d’écrivain à Paris somme toute assez fructueuse. Une indécence de baronne parvenue, à provoquer ainsi la victimisation. Une indécence d'imbécile. « Je regrette » dit la...

Publié le 14/11/2009 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Un écrivain, ça ferme sa gueule ou ça démissionne

Crédits photographiques : Attila Balazs (MTI via Associated Press). À Christophe Borhen, cette modeste gerbe de mots. (1) Il n'y a bien que des journalistes américains pour se payer la douce et implacable ironie consistant à reléguer en 56 e position des personnalités les plus puissantes du monde notre président de la République qu'une certaine presse inepte a longtemps accusé de...

Publié le 13/11/2009 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Marie Ndiaye, « mauvaise Française » ?

Communiqué LDH Selon le député Eric Raoult, le ministre de la Culture devrait rappeler la romancière Marie Ndiaye à son « devoir de réserve » parce qu’elle aurait tenu des propos « peu respectueux […] à l’égard du chef de l’Etat », alors qu’ayant reçu le prix Goncourt elle « défend les couleurs littéraires de la France ». Si la Ligue des droits de...

Publié le 12/11/2009 dans L'AN VERT de... par lanvert | Lire la suite...

Un écrivain, ou tandis que les imbéciles insultent.

Cette justesse d'écriture la révèle si clairvoyante ! Bien sûr, il y a ceux qui ne parviendront jamais à le ressentir... Marie NDiaye vous fait la lecture par LEXPRESS mh, http://www.superno.com/blog/2009/11/je-vais-lire-le-prix-goncourt/...

Publié le 12/11/2009 dans La lettre de... par mh, | Lire la suite...

Une précision (importante)

Je n'étais pas à Berlin le 9 novembre 1989 On lira avec intérêt ceci

Publié le 09/11/2009 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant