Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : mais pas que

Tags relatifs

Dernières notes

Little lighthouse

H ere... I was not born nor wish to die (never the less) T o you, I can confess I cry my very best M y... ! My... ! when the light provides a clue U nsolved mystery splashing my face M y... Oh, my ! I approach the grace ! I 'm so impressed when I feel M ore of what thoughts can hope to seal P recisely where there is no deal R estless ! E ven though sun is at her best S uch as...

Publié le 11/12/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Oh, rage ! ta chambre...

I   Tricolore est le ciel     où l'orage se forme (bombant son torse blanc     sur un jupon énorme !) Le doux bleu décliné     jusqu'au plus pur diaphane bientôt sera livré     aux agapes profanes du festin anthracite     aux hôtes furieux où mes foudres s'invitent     pour te brûler les yeux   II  ...

Publié le 13/08/2014 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Humeur chiffon

L'humeur chiffon ravageant l'atmosphère jusqu'au massacre absolu de la Chère étendre Son corps désaxé sur le sol rompu aux furieux accès de la Bête crue attendre Assez coutumier des chants de violence le regard artiste à l'unique danse Avant de s'aller, en rond, sur la piste Les mains entravées de sa repentance Mesurer l'horreur à l'aune de sa propre odeur de faune tiniak ©2013...

Publié le 15/04/2013 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

En-cas

Je marchais, sans savoir, peut-être vers la trêve avec, au cou, l'histoire affamée de mes songes arrimée au foyer d'un vilain cauchemar comme une pâle sève en manière de longe À me rogner les doigts comme on suce une fève je rameutais mes noms perdus sur les trottoirs L'humidité gorgeant mes semelles d'éponge l'aurore, à belles dents, moquait mes à-valoirs Eh toi, l'Œil sanguinaire ! À...

Publié le 11/04/2013 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Trompettes renommées

Trompettes, fioles d'éclats de rire comme vous savez dire à ces mal embouchés la clameur des années poussives en leur donnant l'aspect des joies simples et vives On n'enterre personne sans vos pavillons qui résonnent Orgie de cuivres contre les jeux de l'or qui m'obligent à suivre le cours sans cesse répété des contraintes du jour et jusqu'à la nuitée ! fusez ! soyez mon cri ! et...

Publié le 31/12/2011 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

lessivé

Je vais tout oublier, alors je fais des nœuds à ces vieux draps mouillés empilés sur mes yeux que j'ai laissé traîner tout près de la cuisine dans la petite cour où les tâches bassinent au quotidien les jours J'ai la mémoire humide et son linge glissant bruine et dégouline et dégoutte du sang tout le flux des corvées qui n'ont jamais fini de vouloir attacher nos gestes à nos dits...

Publié le 05/10/2009 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1