Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : luis cernuda

Tags relatifs

Dernières notes

Luis Cernuda, « Le printemps »

DR   « Cette année tu ne connais pas l’éveil du printemps dans ces champs lointains, lorsque sous le ciel gris, tôt le matin, tu entendais les sifflements impatients des oiseaux, surpris sur les branches encore sèches de l’épaisseur feuillue et humide de rosée qui devait maintenant les abriter. Au lieu des prairies émaillées de corolles de safran, c’est l’asphalte sale de ces...

Publié le 02/04/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Luis Cernuda, « Ombres »

DR   «  Ombres   Il était blond et fin — avec un visage d’enfant, ajouterais-je, si je ne me rappelais ses yeux bleus, ce regard de qui a goûté la vie et l’a trouvée amère. Au poignet de sa manche, rouge comme une blessure fraîche, il portait un galon de caporal gagné au Maroc d’où il venait. Il était sur un char et déchargeait des bottes de paille dorée pour les...

Publié le 29/09/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Luis Cernuda, La Réalité et le Désir (La Realidad y el Deseo)

Cimetière dans la ville   Derrière la grille ouverte entre les murs, la terre noire sans arbres, sans une herbe, les bancs de bois où vers le soir s’assoient quelques vieillards silencieux. Autour sont les maisons, pas loin quelques boutiques, des rues où jouent les enfants, et les trains passent tout près des tombes. C’est un quartier pauvre.  ...

Publié le 03/09/2012 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1