Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : le dé bleu

Tags relatifs

Dernières notes

C’est quoi, la poésie ? C’est ça, Ducon (# 4 : Roger Lahu)

Retour du Marché de la Poésie à Paris, j'ai poussé le vice jusqu'à me raser avant de parler de ce poète barbu. Si vous trouvez mon tiiiiiiiiiiiiising trop... ou pas assez... COMPLETEZ (via les commentaires) ! Faites vos propres videi ! Je serai ravi de les relayer. Un extrait du recueil "Les anguilles".  

Publié le 20/06/2016 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Roger Lahu

vas y avance c'est comme entame de jambon cru ou blanc ou fumé   mais "à l'os"   Merci à Thomas pour le livre-cadeau. A signaler : cette année, paraîtra au Pédalo Ivre une "correspondance poétique" entre Thomas Vinau et Roger Lahu.    

Publié le 15/02/2016 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Guy Bellay, « Les Charpentières »

© : Phil Journé   La rencontre   « Tu es la création des visages partis avec la buée sur les vitres que mes cheveux ont graissées. Tu traversais le même massacre. Tu peux rappeler aux survivants qui en font l’événement de leur vie qu’il leur fut imposé. Dans nos familles, la misère n’était pas seulement d’avoir peu de biens, mais la solitude maintenue, sous le...

Publié le 17/10/2015 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Poème du jour...

Et les brebis se taisent pour ne pas déranger ce grand rêveur allongé sur les plages dans la déploration de ceux qui ne viendront plus des petits coquillages de cent millions d'années au fond des yeux.   (Poème extrait de "Pour Durer" de François Coulmin - Ed. "Le Dé Bleu-Ecrits des Forges" - 1992)

Publié le 06/02/2015 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Poème du jour...

(D'où vient-il ?)   Jamais vu ces yeux jamais senti ce calme   (confiance)   Etre comme sur une île et penser la force en route vers soi.   (Poème d'Emmanuelle La Cam extrait de "Frontières" - Ed. "Le Dé Bleu" - 1995)

Publié le 18/11/2014 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Poème du jour...

Ailes repliées La lumière roucoule A la cime des arbres Une feuille d'érable Flambe au dernier soleil     Et nous Pareils à un feu dénoué Nous tombons Nous tombons toujours.   (Poème de Gaston Puel - extrait de "L'âme errante" - Ed. "Le Dé Bleu - Le Noroît" - 1992)

Publié le 01/06/2014 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Poème du jour...

BUT   massages pendant un an attelles opérations tes plâtres de footballeur qui ne sait pas marcher tes premiers pas qu'on guette sans le montrer dans la chambre puis dehors jusqu'à ce premier shoot du gauche qui crève les filets de la vie un matin.   (Poème de François de Cornière "C'était quand ?" - Ed. "Le Dé Bleu" - 1999)

Publié le 06/06/2012 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Poème du jour...

LA VIE CONSUMEE   Ô ma vie consumée, pour qui chantent, plus esseulées qu'un oiseau sur la mer, ces voix invisibles embusquées dans la clarté inespérée du crépuscule ?   (Poème de Bernard Mazo - "La vie foudroyée" - Ed. "le dé bleu" - 1999)

Publié le 01/06/2012 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Poème du jour...

QUI D'AUTRE ?   Qui d'autre que moi Pourrait dire que j'existe, Qui d'autre que moi Que je suis là, muet, parmi vous, Avec cet effroi, cette angoisse Ancrés en moi depuis toujours Telle l'intarissable blessure D'une vie que je n'aurai pas vécue ?   (Poème de Bernard Mazo -"La vie foudroyée" - Ed. Le Dé Bleu - 199 9)

Publié le 04/05/2012 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Poème du jour...

L'aube est infime, qui avance, et longe tes paupières, le temps d'éclore à tes blessures. Ce qui se lève à peine t'initie, toi et le jour, à ta précarité. Un regard ne se posera plus et il t'adresse le silence ; il  replie sa parole avec un peu de sang et une perte dans les yeux pour épeler son désastre. Comme s'il fallait, pour déceler la dignité, une agonie dans sa frayeur et son...

Publié le 26/04/2012 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant