Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jane campion

Tags relatifs

Dernières notes

Séance de rattrapage : ”TOP OF THE LAKE” de Jane Campion (2013)

Une grande mini-série qui, en 6 X 58 mn, vous laisse une empreinte plus profonde que toutes les Scorceseries à la "Broadwalk Empire" (dotées d'un budget cinquante fois supérieur). L'intrigue ? Un canevas assez classique. Ce qui fait toute la différence, c'est la femme qui se trouve derrière la caméra... Sa façon de filmer la nature, les rapports hommes-femmes, les rapports...

Publié le 02/01/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Portrait de femme

Vertiges féminins   PORTRAIT DE FEMME (THE PORTRAIT OF A LADY, 1996) – Jane Campion Film projeté dans le cadre du cycle Bleu au Forum des Images, en avril 2015.   Avec Portrait de femme , Jane Campion réalise l'adaptation du roman d'Henry James, qu'elle précipite en tant que structure temporelle, s'attachant à l'évolution sentimentale, familiale et sociale...

Publié le 22/09/2015 dans Lysao par Oya SIDRE | Lire la suite...

Une femme , Jane Campion

  La seule femme à avoir obtenu la Palme d'or pour "La leçon de piano" sera la première femme réalisatrice à présider le jury du Festival. Jane Campion représente un cas unique dans l'histoire du Festival de Cannes. Elle seule a obtenu deux Palmes d'or : la première en 1986 pour son court-métrage Peel , alors qu'elle était inconnue, et la seconde en 1993 pour La leçon...

Publié le 08/01/2014 dans nono par nono | Lire la suite...

Top of the Lake

A Laketop, bled lacustre paumé du sud de la Nouvelle-Zélande, une fille de douze ans, enceinte, disparaît. L'enquetrice Robin Griffin (Elisabeth Moss) est chargée de l'affaire. Au fur et à mesure que son enquête avance (ou piétine, c'est selon), elle va découvrir tous les secrets que recelle une petite ville pas si tranquille qu'on le croît, mais va également devoir composer avec Matt Mitcham...

Publié le 13/12/2013 dans eklektik par centrifuge | Lire la suite...

Des thèmes, quelques œuvres

  J'évoquerai, par ce frais matin de novembre, quelques thèmes littéraires ou cinématographiques : la diplomatie ; la ville, le crime et la folie ; et enfin la dissolution. J'invoquerai deux ou trois œuvres qui peignent, dessinent, filment ou chantent ces thèmes. Je donnerai à lire un fragment du docteur Étienne de Greef. Sébastien Saint-Kevin La diplomatie  est le premier...

Publié le 04/11/2013 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Festival de Cannes 2013 - Le Carrosse d'or 2013 pour Jane Campion

En partenariat avec CANAL+ CINEMA, la Société des Réalisateurs de Films (SRF) décerne le Carrosse d'or, prix  remis lors de la soirée d’ouverture de la 45ème Quinzaine des Réalisateurs qui se déroulera du 16 au 26 mai. Le Carrosse d'Or est attribué cette année à la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion, lauréate de la Palme d'Or 1993 pour "La Leçon de piano" et, cette année,...

Publié le 09/04/2013 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Jane Campion, présidente du jury de la Cinéfondation et des courts-métrages du Festival de Cannes...

Alors que je l'avais "pronostiquée" en Présidente du jury de la compétition officielle, c'est à la présidence du Jury des courts métrages et de la Cinéfondation que vient d'être nommée Jane Campion. Un excellent choix qui devrait satisfaire ceux qui, l'an passé, se plaignaient de l'absence de femmes réalisatrices dans la sélection officielle. A cette occasion, je vous proposerai bientôt ici...

Publié le 05/02/2013 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Jane CAMPION présidera le Jury des courts métrages et de la Cinéfondation du 66ème Festival de...

Alors que je l'avais "pronostiquée" en Présidente du jury de la compétition officielle, c'est à la présidence du Jury des courts métrages et de la Cinéfondation que vient d'être nommée Jane Campion. Un excellent choix qui devrait satisfaire ceux qui, l'an passé, se plaignaient de l'absence de femmes réalisatrices dans la sélection officielle. A cette occasion, je vous proposerai bientôt ici...

Publié le 05/02/2013 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Bright Star, de Jane Campion

Jane Campion est poète et filme à merveille les écrivains, on l'avait vu dans le magnifique "Un Ange à ma table" sur la vie de Janet Frame. Ici elle s'attache au poète John Keats(interprété par Ben Whishaw), et à son idylle avec Fanny Brawne (Abbie Cornish). Remarquable plasticienne, la cinéaste traduit subtilement les sensations (vent dans les rideaux, passage des saisons),...

Publié le 07/02/2010 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Envie de romance ? C'est par là...

  envoyée par hollywoodreams     envoyée par ImNotThere 100 Si vous avez le coeur à soupirer par ces temps neigeux, offrez-vous "Bright Star", le nouveau film de Jane Campion, histoire inspirée par la vie du poète John Keats et sa relation étrange et chaste avec sa voisine Fanny Brawne. "He was a dreamer. She was a...

Publié le 17/01/2010 dans Sel et Poivre par Dana | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant