Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : hildegarde de bingen

Tags relatifs

Dernières notes

Hortus Deliciarum

"L’ Hortus Deliciarum " ou "Jardin des Délices" est un recueil composé au XIIe siècle par Herrade de Landsberg , abbesse du couvent de Hohenbourg au mont Sainte-Odile, en Alsace. C'est l'une des premières sources connues de polyphonie en chant. Les chants présentés ici sont reconstruits à partir de ce texte. Seul le n°20 a été composé par Hildegarde de Bingen . NB : Le...

Publié le 21/08/2019 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Une lettre de Hildegarde de Bingen

Dans le Commentaire sur le Mystère de la Fleur d'Or(p.45) C.G.Jung cite un écrit de la grande mystique Hildegarde de Bingen qu'il considérait comme une personnalité remarquable. Il s'agit d'une lettre  sur ses "visions" envoyée en  l'an 1171 au moine Wilbert de Gembloux : " Depuis mon enfance, disait-elle, je vois constamment une lumière dans mon âme, mais non avec les...

Publié le 22/06/2017 dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Méditation - L'âme humaine, décrite par Ste Hildegarde de Bingen

« L'âme est présente dans le corps comme un vent dont on ne voit ni n'entend le souffle. Aérienne, elle déploie son souffle, à la manière du vent, ses soupirs et ses pensées ; son humidité, véhicule de ses bonnes intentions envers Dieu, l'assimile à la rosée. Comme l'éclat du soleil qui illumine le monde entier et qui ne faiblit jamais, l'âme est tout entière présente dans la petite forme de...

Publié le 17/09/2016 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation : de la colère

« La colère est le pire des vices, c'est presque le cœur du diable ; parfois elle se cache dans la caverne d'une couleuvre, et son habitude est d'assaillir l'homme : elle lui fait perdre la raison et fuir la bénédiction d'Abraham, qui a obéi avec bonne volonté à tous les préceptes de Dieu ; c'est pour cela que beaucoup des descendants d'Abraham ont transmis sa bénédiction. L'homme...

Publié le 23/04/2015 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Unicorn rodeo

Publié le 09/09/2014 dans Stories... par Debbie Gaines | Lire la suite...

Hildegarde de Bingen : Spiritus Sanctus

(Seconde Antienne et Psaume 110/111 des Vêpres de Hildegard von Bingen)

Publié le 11/06/2014 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Ecologie chrétienne : l'homme responsable

  ...selon Hildegarde de Bingen (XII e siècle) :     <<  La verdure a séché à cause de l'injuste superstition des foules perverses qui règlent les affaires selon leur plaisir et disent :  « Qui est ce Dieu que nous n'avons jamais vu ? » Les éléments élèvent des plaintes vers leur Créateur, empêtrés par les péchés...

Publié le 22/10/2013 dans Patrice de... par PP | Lire la suite...

Hildegarde de Bingen contre l'idéologie marchande ?

En 1153, l'abbesse extraordinaire nous mettait d'avance en garde contre notre culte des " pulsions"  :  

Publié le 15/10/2013 dans Patrice de... par PP | Lire la suite...

La clôture des merveilles/ Une vie d'Hildegarde de Bingen

"Au bout du compte, nous sommes tous confrontés à cette liberté d'être contraints ." En 2012, le pape Benoît XVI proclame Hildegarde de Bingen, docteur de l'Eglise. Elle est la quatrième femme à obtenir un tel titre . C'est à celle qui dès sa huitième année est entrée au couvent, a eu des visions dès l'âge de trois, a inventé une nouvelle langue , toute hérissée de z, a su pénétrer les...

Publié le 09/07/2013 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Hildegarde de Bingen, l'indifférence aux autres, la lâcheté

Ordo Virtutum (suite) Ce que Sainte Hildegarde pointe ici avec beaucoup de finesse, c’est la façon qu'à l'homme de se centrer uniquement sur lui-même en disant : “ Je ne fais ni bien, ni mal, je ne m’occupe pas des affaires des autres. Je m’occupe de mes affaires, chacun les siennes. Je ne vais pas faire plus d’effort que ce que l’on fait pour moi. D’ailleurs, Dieu est...

Publié le 10/06/2013 dans Le Coutumier par Nancy | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant