Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : haneke

Tags relatifs

Dernières notes

L'absence d'Amour

J'étais entré dans la salle programmant le dernier film de Michael Haneke avec l'espoir, sincère, d'y trouver de quoi le défendre, en particulier face à ceux de mes camarades blogueurs qui le rejettent, en opposition à une presse quasi-unanime. Or je me suis vite rendu à l'évidence : Amour serait pour moi un calvaire jusqu'au bout. Pire, le film m'a découragé. Découragé...

Publié le 13/11/2012 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

Amour de Michael Haneke

  L’appartement d’ Amour , le nouveau film de Michael Haneke, n’est pas qu’un décor (fort réaliste, grâce aux talents du cinéaste et de son chef opérateur Darius Khondji), il est la représentation spatiale, topographique et dynamique, du couple incarné par Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva et de son rapport au monde extérieur : fenêtres, portes, fermées, ouvertes, seuils,...

Publié le 06/11/2012 dans Fin de partie par Thomas Becker | Lire la suite...

236. Un rôle sur mesure

J'ai eu un choc, cette semaine, en voyant une photo récente de l'acteur Jean-Louis Trintignant, prenant subitement conscience qu'il avait 82 ans. Comme c'est un homme discret, on a rarement l'occasion de le voir en photo dans les magazines. D'où ma surprise. J'en étais restée au Trintignant de "Un homme et une femme", tourné en 1966. Bien sûr, j'ai eu d'autres occasions de le voir...

Publié le 17/10/2012 dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

”L'amour” de Michael Haneke au festival de Cannes

On parle beaucoup en ce moment d'un film qui a "bouleversé" le festival de Cannes cette année, je veux parler du film intitulé "L'amour" de M. Haneke. A en croire journalistes et critiques du cinéma, il s'agirait d'un chef-d'oeuvre d'émotio n, de pudeur, etc. Ce que tout ce petit monde ne dit pas, c'est qu'à la fin du film, le mari (interprété par Jean-Louis Trintignant), trop éprouvé par...

Publié le 26/05/2012 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Bloc-note express N°110

Étrange rêve cette nuit... Je fais une présentation des activités de l'agence devant un public de vieux barons de la pub... Je parle des médias sociaux, des stratégies communautaires...Devant des aînés. Qui écoutent interloqués, sceptiques, qui sont de plus en plus nombreux dans la pièce, qui s'esclaffent. Le scepticisme fait place à l'agressivité. Je fais ma présentation à genoux. Fin de la...

Publié le 09/12/2009 dans DUBUC'S BLOG... par dubuc | Lire la suite...

Le ruban blanc

(Michael Haneke / Autriche - Allemagne - Italie - France / 2009) ■■□□ Vote blanc Quelques remarques sur Le ruban blanc ( Das weisse band ), film déjà largement commenté ici et là (sur internet avec beaucoup plus de réserves que dans la presse papier, globalement dithyrambique : mouvement de balancier régulièrement observé, y compris, à l'occasion, en ces lieux)....

Publié le 29/10/2009 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

Critique de la palme d’or 2009, « Le ruban blanc » de Michael Haneke

Avant-hier, dans le cadre de Paris Cinéma, était projetée la palme d’or du Festival de Cannes 2009 : « Le ruban blanc » de Michael Haneke. N’ayant pas pu le voir sur la Croisette, j’étais impatiente de voir ce film que le jury avait préféré au magistral «  Un Prophète » de Jacques Audiard (cliquez ici pour lire mes commentaires) et surtout à...

Publié le 15/07/2009 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Mon bilan du Festival de Cannes 2009 : l’étourdissante nostalgie d’une étreinte brisée

  Cannes n’est déjà plus qu’une rumeur lointaine, qu’un brouhaha étouffé par  l’actualité arachnéenne qui tisse sa toile dévoreuse et impitoyable, pourtant, il y a à peine une semaine que le Festival de Cannes s’achevait et avec lui 13 jours d’une tornade dévastatrice qui me laissent encore nostalgique, éblouie,  incrédule, étourdie, mélancolique comme...

Publié le 30/05/2009 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Mon bilan du Festival de Cannes 2009 : l’étourdissante nostalgie d’une étreinte brisée

  Cannes n’est déjà plus qu’une rumeur lointaine, qu’un brouhaha étouffé par  l’actualité arachnéenne qui tisse sa toile dévoreuse et impitoyable, pourtant, il y a à peine une semaine que le Festival de Cannes s’achevait et avec lui 13 jours d’une tornade dévastatrice qui me laissent encore nostalgique, éblouie,  incrédule, étourdie, mélancolique comme...

Publié le 30/05/2009 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Palmarès du 62ème Festival de Cannes en direct de la Croisette

En écrivant sur ce blog, je regarde les informations qui diffusent les images de la cérémonie de clôture à laquelle j'étais il y a quelques heures encore. Vu par le prisme de l'écran de télévision et alors que je m'y trouve encore, Cannes me paraît déjà si loin:  une distance s'est déjà installée, j'émerge peu à peu de l'irréalité cannoise et la...

Publié le 25/05/2009 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant