Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : georges perros

Tags relatifs

Dernières notes

Georges Perros, Papiers collés, 1961.

Publié le 31/01/2020 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Matière

"Le rêve est l'aphorisme du sommeil." Georges Perros

Publié le 26/12/2017 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Jean Paulhan-Georges Perros, Correspondance 1953-1967

                           Cher Georges                          ...

Publié le 24/05/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Georges Perros, Papiers collés

                 Les poètes écrivant mal. C’est leur charme. Si tout le monde écrivait comme Anatole France, lire ne serait plus et définitivement qu’une entreprise maussade. Ils écrivent mal, n’ayant qu’un obstacle mais cet obstacle impossible à franchir. Ils le retrouvent partout. C’est le mot. Ils n’ont pas le loisir d’aller plus avant,...

Publié le 17/05/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Papiers etc.

Giratoire by PapierBruit

Publié le 02/02/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Le film du dimanche soir # 6

... Où Perros roule sans casque et fume la pipe...   Perros éclaté façon puzzle dans ce blog ? ICI  

Publié le 25/09/2016 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Jacques Audiberti, Poésies 1934-1948

                                                            Raminagrobis   Mangez, mes petits ! Mangez, mes petits ! Mangez ! Demain nous aurons nos sites changés. Demain nous saurons, de la mort, la...

Publié le 27/06/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Georges Perros, Papiers collés, III

                                                        Ces artistes qui se refusent à connaître l’œuvre de leurs contemporains par craintes d’être influencés, c’est un peu comme si un homme ne voulait voir aucune femme par crainte de tromper la...

Publié le 11/05/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Georges Perros, Poèmes bleus

                                Je te propose ce fugitif compagnonnage Entre le chien et le loup De l’aboiement crépusculaire Je te demande de m’aider À extraire de nos solitudes jumelles Un peu de cette magie Grâce à laquelle se renouvelle le bail Se rafraîchissent nos tristes idées Qui...

Publié le 10/05/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Georges Perros, Papiers collés

                                                       Vivre sans arrêt avec une personne, du matin au soir, au bout de huit jours on la déteste. Mais vivre avec soi-même ! Alors on part en voyage, on dédaigne de prendre une valise qui nous...

Publié le 09/05/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant