Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : charles baudelaire

Tags relatifs

Dernières notes

Un Maître par un Maître

        Gustave Courbet (1819-1877),  Portrait de Charles Baudelaire (vers 1847), à l'exposition "Baudelaire, la modernité mélancolique", à la Bibliothèque nationale de France, à Paris XIII, photographie : novembre 2021.        

Publié le 14/12/2021 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Les épreuves

        Charles Baudelaire, épreuves d'imprimerie, corrigées par l'auteur, des Fleurs du Mal (Alençon, imprimerie Poulet-Malassis et de Broise, mars-juin 1857) , à l'exposition "Baudelaire, la modernité mélancolique", à la Bibliothèque nationale de France, à Paris XIII, photographie : novembre 2021.      

Publié le 13/12/2021 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Missive

        Lettre de Charles Baudelaire à sa mère (Mme Aupick) , datée du 9 février 1857, à l'exposition "Baudelaire, la modernité mélancolique", à la Bibliothèque nationale de France, à Paris XIII, photographie : novembre 2021.      

Publié le 12/12/2021 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Un autre autoportrait

      Charles Baudelaire,  Autoportrait  (1860), à l'exposition "Baudelaire, la modernité mélancolique", à la Bibliothèque nationale de France, à Paris XIII, photographie : novembre 2021.      

Publié le 11/12/2021 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

L'autoportrait du Maître

      Charles Baudelaire, Autoportrait (vers 1863-1864), à l'exposition "Baudelaire, la modernité mélancolique", à la Bibliothèque nationale de France, à Paris XIII, photographie : novembre 2021.      

Publié le 11/12/2021 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Baudelaire dans la marge

      Étienne Carjat (1828-1906), Baudelaire surpris dans l'atelier (décembre 1861), lors d'une séance de pose d'un client de Carjat, le bibliophile Paul Arnauldet, ami des Goncourt, ou Thomas, son frère, bibliothécaire au cabinet des Estampes de la Bibliothèque impériale, à l'exposition "Baudelaire, la modernité mélancolique", à la Bibliothèque nationale de France,...

Publié le 10/12/2021 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

L'épilogue

        Charles Baudelaire, manuscrit autographe (1860) de l'"Épilogue", projet inachevé et abandonné d'un épilogue pour une nouvelle édition des Fleurs du Mal , conçu comme une adresse à la ville de Paris, à l'exposition "Baudelaire, la modernité mélancolique", à la Bibliothèque nationale de France, à Paris XIII, photographie : novembre 2021....

Publié le 09/12/2021 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

L'élégance 1844

        Émile Leroy (1820-1846), Portrait de Charles Baudelaire (1844), à l'exposition "Baudelaire, la modernité mélancolique", à la Bibliothèque nationale de France, à Paris XIII, photographie : novembre 2021.        

Publié le 09/12/2021 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

22, rue Beautreillis

      22, rue Beautreillis, à Paris IV, l'un des nombreux domiciles (ici, en 1858 et 1859)  de Charles Baudelaire dans la capitale, photographie : novembre 2021.      

Publié le 09/12/2021 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

... POUR TROUVER DU NOUVEAU

Ô Mort, vieux capitaine, il est temps ! levons l'ancre ! Ce pays nous ennuie, ô Mort ! Appareillons ! Si le ciel et la mer sont noirs comme de l'encre, Nos cœurs que tu connais sont remplis de rayons !   Verse-nous ton poison pour qu'il nous réconforte ! Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau, Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe ? Au fond...

Publié le 09/08/2021 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant