Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : carole fives

Tags relatifs

Dernières notes

Térébenthine

"L'urgence de devenir sujet." Il suffit d'un article dans un magazine d'art, proclamant le grand retour de la peinture pour que la narratrice retrouve le souvenir de ses études aux Beaux-Arts, quinze ans plus tôt, quand Luc, Lucie et elle-même formaient un drôle de trio. Surnommés les Térébenthine , par dérision, car ils s’obstinaient à peindre dans une époque où prévalait l’art...

Publié le 20/08/2020 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Tenir jusqu'à l'aube...en poche

"Elle ne pouvait se permettre aucune erreur, aucun écart. L'enfant et elle devaient filer doux, afficher zéro défaut, ne laisser aucune prise à la société. A tout instant, ils risquaient d'être étiquetés "famille à problèmes". Ils étaient hors-normes, ils étaient fragiles, ils étaient suspects." Dans l'espoir de maintenir un lien ténu avec le père de son enfant de deux ans, la narratrice,...

Publié le 20/08/2020 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Tenir jusqu'à l'aube...en poche

"Elle ne pouvait se permettre aucune erreur, aucun écart. L'enfant et elle devaient filer doux, afficher zéro défaut, ne laisser aucune prise à la société. A tout instant, ils risquaient d'être étiquetés "famille à problèmes". Ils étaient hors-normes, ils étaient fragiles, ils étaient suspects." Dans l'espoir de maintenir un lien ténu avec le père de son enfant de deux ans, la narratrice,...

Publié le 02/04/2020 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Tenir jusqu'à l'aube

"Elle ne pouvait se permettre aucune erreur, aucun écart. L'enfant et elle devaient filer doux, afficher zéro défaut, ne laisser aucune prise à la société. A tout instant, ils risquaient d'être étiquetés "famille à problèmes". Ils étaient hors-normes, ils étaient fragiles, ils étaient suspects." Dans l'espoir de maintenir un lien ténu avec le père de son enfant de deux ans, la narratrice,...

Publié le 16/08/2018 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Une femme au téléphone...en poche

« Ah, j’en vire des hommes, qu’est-ce que je peux en virer ! j’en ai plein ma corbeille ! » Une mère laisse des messages sur le répondeur de sa fille. Par le truchement de cette situation de communication perturbée ( autant que la narratrice !) se dessine le portrait d'une femme tour à tour dragueuse sur internet, mère envahissante, qui refuse de vieillir et fait...

Publié le 25/02/2018 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

C'est dimanche et je n'y suis pour rien...en poche

Le mort est le compagnon idéal, jamais jaloux, hargneux, mal luné, le mort ne vous décevra jamais. Il vous laissera lui tailler son costume de héros." Léonore, la quarantaine venue, entreprend un voyage au Portugal , pays de son amour de jeunesse, tragiquement disparu. Elle n'a rien construit, a abandonné ses rêves de peinture et semble caparaçonnée dans la culpabilité d'un passé...

Publié le 19/01/2017 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Une femme au téléphone

« Ah, j’en vire des hommes, qu’est-ce que je peux en virer ! j’en ai plein ma corbeille ! » Une mère laisse des messages sur le répondeur de sa fille. Par le truchement de cette situation de communication perturbée ( autant que la narratrice !) se dessine le portrait d'une femme tour à tour dragueuse sur internet, mère envahissante, qui refuse de vieillir et fait...

Publié le 12/01/2017 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Quand nous serons heureux ...en poche

"Alors voilà, aujourd'hui, c'est toi qui entres dans ma vie, et je te préviens, pas de coup bas, je mise tout sur toi, t'as intérêt à assurer, t'entends ? " C'est quand le bonheur ?, demandait il y a quelques années Cali. Les héros des nouvelles de Carole Fives  ont déjà compris qu'il était loin d' eux, le bonheur normatif vanté dans les magazines. Mais ils essaient tant bien que mal...

Publié le 28/01/2016 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Château de la Messardière : Prix Roman de l'été 2015

Du 8 au 10 mai 2015, le Château de la Messardière , palace depuis Juin 2012, accueillera pour sa cinquième édition, un parterre de personnalités du monde de la littérature qui décernera le Prix du Roman de l'Eté.      Lancé par Alexandre Durand-Veil en 2011 , directeur général du Château de la Messardière,  ce prix a ses spécificités propres. Tout...

Publié le 25/04/2015 dans A... par Bérangère Berriaux | Lire la suite...

C'est dimanche et je n'y suis pour rien

"Le mort est le compagnon idéal, jamais jaloux, hargneux, mal luné, le mort ne vous décevra jamais. Il vous laissera lui tailler son costume de héros." Léonore, la quarantaine venue, entreprend un voyage au Portugal , pays de son amour de jeunesse, tragiquement disparu. Elle n'a rien construit, a abandonné ses rêves de peinture et semble caparaçonnée dans la culpabilité d'un passé...

Publié le 05/01/2015 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant