Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : carnet de nuit

Tags relatifs

Dernières notes

Toute conversation se réduit désormais...

” Toute conversation se réduit désormais à une succession de monologues alternés où chacun, à toute allure, fait sa propre publicité en face de l’autre. On se tronperait en donnant de ce phénomène criant une interprétation psychologique. Non, votre interlocuteur n’est pas “ narcissique “, ” arriviste “, ” autistique “, voire ” paranoïaque ” : c’est une particule du spectacle, il ne...

Publié le 18/09/2009 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Le temps de se sentir vivre

« Prendre d’instant en instant le temps de se sentir vivre, c’est se trouver libéré du droit et du devoir conjoints d’obéir et de commander. » Philippe Sollers, Carnet de nuit

Publié le 13/04/2009 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Carnet de nuit, suite...

Ce n'est pas le temps qui fuit, mais une présence éveillée dans le temps Nabokov: "Dans une oeuvre d'imagination de premier ordre le conflit n'est pas entre les personnages, mais entre l'auteur et le lecteur." Philippe Sollers, Folio, 4,20 €

Publié le 14/05/2008 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

En feuilletant le Carnet de nuit de Philippe Sollers

Si tout le monde ne prenait plus rien, rigoureusement , au sérieux, le Messie serait là dans l'heure qui suit.   Nietzsche : Les clowns et les danseurs de corde sont les seuls acteurs dont le talent est incontesté et absolu   Quand deux individus se désirent vraiment, le démon souffre.   © Edward Steichen, Towards the Light - Midnight, 1908,...

Publié le 14/05/2008 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Points forts, points faibles

« Règle fondamentale aux échecs, dans la vie, en littérature : renforcer les points forts, jamais les points faibles. » - Philippe Sollers - (Carnet de nuit, Folio).

Publié le 08/07/2007 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Le carnet est cet autre côté de l’horizon

Pour un écrivain, le carnet est ce qu’il y a de plus étrange et de plus intime. C’est un autre temps, une respiration d’appoint, une mémoire profonde et oblique, une chambre noire, un filtre. Là sont notées les apparitions. Un rêve, et les morts sont là, tout à coup, plus vivants que jamais, soucieux ou énigmatiques. Une phrase banale, prononcée d’une certaine façon, et tout un paysage...

Publié le 10/03/2007 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Carnet de nuit

L'écriture des Carnets, comme disait Marcel, convient bien à Philippe Sollers, dont le "Carnet de nuit", paru chez Plon en 1989, reparaît aujourd'hui en Folio. Petit florilège : Si vous aimez quelqu'un, aimez-le passionnément, et à tout instant, c'est le temps en personne qui vous aime Proust : "Il arrive souvent qu'à partir d'un certain âge, l'oeil d'un grand chercheur trouve partout...

Publié le 15/01/2007 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Page : 1