Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : barrès

Tags relatifs

Dernières notes

La dérision vénitienne

  Venise fut un phare de l'Occident (en même temps qu'elle était une porte sur l'Orient, comme en témoigne, entre autres, la colonne syriaque placée à côté de la Basilique Saint-Marc). Elle fut la Sérénissime et ce que nous envoyons désormais, dans le lustre déclinant de palais préservés dans une ville qui se dépeuple lentement, n'est rien au regard de ce qu'elle a été. Ce n'est pas le...

Publié le 31/07/2019 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Une génération perdue ?...

Les éditions du Seuil viennent de publier un essai de Maurizio Serra intitulé Une génération perdue - Les poètes-guerriers dans l'Europe des années 1930 . Écrivain et diplomate, Maurizio Serra est déjà l’auteur de plusieurs ouvrages comme Les Frères séparés. Drieu la Rochelle, Aragon, Malraux face à l’histoire (La Table ronde, 2011) ou Malaparte, vies et légendes (Grasset,...

Publié le 10/09/2015 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

Le Bien commun

      Au milieu du discours vide et présidentiel d'un lendemain de déroute électorale, il y a cette phrase : « la République est notre bien commun ». Et comme si elle ne suffisait pas : « Je ne laisserai aucune de ses valeurs être abîmée ou froissée, où que ce soit sur le territoire national. » Combien est consternante cette affirmation...

Publié le 05/04/2014 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Pourquoi nous battons-nous ?

Comment survivre à l'enfer, sous un déluge de feu et de fer ? Comment s'expliquer philosophiquement, politiquement, spirituellement, la boucherie de 1914-1918 ? Et comment demeurer un homme au sein du chaos ? Le vertige de la Grande Guerre nous est devenu insaisissable. Le livre d'Emmanuel Godo rend la parole à ceux qui l'ont vécu. Ce sont eux qui nous racontent leur départ au front, au...

Publié le 16/02/2014 dans Histoire &... par HISTOIRE & PATRIMOINE BLEURVILLOIS | Lire la suite...

...Fors l'esprit (pour clore 2013)

  "Sil faut choisir, je me dirai barrésien" Louis Aragon, Les Lettres françaises, 16 décembre 1948     Sous la plume de Francesco Guicciardini, écrivain et diplomate florentin, dans le courant du XVIe siècle (1) :  "Toutes les cités, tous les Etats, tous les royaumes sont mortels (2) ;  toute chose soit par nature soit par accident un jour ou...

Publié le 29/12/2013 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Charmes (88) : célébration du 150e anniversaire de la naissance de Barrès

[Vosges Matin]

Publié le 04/09/2012 dans Histoire &... par HISTOIRE & PATRIMOINE BLEURVILLOIS | Lire la suite...

Police politique

  Je n'ai pas pour Renaud Camus une passion littéraire inconsidérée mais dans le paysage désolant et consensuel de la littérature française (entre repenti post-colonial, gender studies dissimulées et avant-garde creuse), il n'est pas non plus, loin s'en faut, l'indigne écrivaillon dont on ferait des pages dithyrambiques pour vendre de la feuille. Ses positions que...

Publié le 28/05/2012 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

La CANDIDATURE d'EN-BAS

    Papelier (...) me dit : "Vous avez fait votre candidature  une fois par le bas, vous voudriez la refaire par le haut." Ce n'était pas trop bêtement vu et formulé. C'était pourtant inexact. Je ne pouvais faire de candidature que par le peuple, parce que par la bourgeoisie il eût fallu m'abaisser, avancer par le bas, me courber, plaire aux riches. En allant au peuple, je...

Publié le 17/02/2012 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

bruits et spots

    Repensant (pourquoi ? Jeu claudiquant de la mémoire...) à la dérive festive qui aura en fort peu de temps amener la fête de Marie de la capitale des Gaules (laquelle offre, de capitale, à son archevêque d'être, catholiquement parlant, primus inter pares) à n'être plus qu'une énergique et intempestive Fête des Lumières lyonnaise, l'adjectif lyonnaise n'étant plus qu'un...

Publié le 15/01/2012 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Rhétorique française : Fillon.

  Concernant le premier ministre François Fillon, il est toujours possible de remarquer que son parcours intellectuel ne plaide guère en sa faveur. D'abord fidèle par les fidèles du seul homme politique intelligent de ces trente dernières années, Philippe Ségui n, il est devenu le fantoche de Sarkozy, lequel ne brille pas, c'est le moins qu'on puisse dire, par ses hauteurs de vue en...

Publié le 28/08/2011 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant