Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : armel guerne

Tags relatifs

Dernières notes

De Job à Melville, et retour, par Augustin Talbourdel

Photographie (détail) de Juan Asensio. «Loquar et disputare cum Deo cupio». Job 13, 3. «Qu’est la terreur de l’homme, que l’homme peut comprendre, à côté de l’enlacement terrible des terreurs et merveilles de Dieu ?». Herman Melville, Moby Dick (1). Pas plus que George Steiner ne pouvait soutenir la pensée d’un «Shakespeare rentrant manger à la maison et expliquant que...

Publié il y a 18 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Eschaton de Vincent La Soudière

Photographie (détail) de Juan Asensio. Vincent La Soudière dans la Zone . La lecture des lettres que Vincent La Soudière a écrites à son ami Didier a constitué, ces dernières années, une découverte que je ne suis pas près d'oublier, tant se donnait, dans ces centaines de textes qui n'étaient pas destinés à la publication, l'image, ô combien douloureuse, d'une littérature...

Publié il y a 29 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le Verbe nu. Méditation pour la fin des temps d'Armel Guerne

Photographie (détail) de Juan Asensio. À propos de Armel Guerne, Le Verbe nu. Méditation pour la fin des temps édition établie et préfacée par Sylvia Massias ( Seuil , 2014). Tout est beau, intelligent, vivifiant, dans ce petit livre qui recueille plusieurs textes d' Armel Guerne , si peu connu dans son propre pays que c'en est triste et douloureux. La préface, tout d'abord,...

Publié le 13/05/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Hommage au poète Armel Guerne

- Nouvelle vidéo disponible sur YouTube : - Extraits du cycle pour piano " Moments suspendus " et enregistrement complet de : "Et le silence ici blessé..."  

Publié le 05/05/2017 dans Laurent RIOU par LR | Lire la suite...

Armel Guerne, « Fragments »

DR   « Nous habitons une époque, hélas ! obscurément avertie qu’elle n’a point d’avenir, où les initiatives les plus osées se risquent… jusqu’à refaire ce qui a déjà été fait, à répéter ce qui a déjà été dit dans un temps antérieur, et où ce qu’on appelle l’avant-garde est une héroïque phalange de jeunes audacieux que le courage et l’amour du scandale excitent jusqu’à...

Publié le 04/05/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Armel Guerne l'annonciateur de Charles Le Brun et Jean Moncelon

Photographie (détail) de Juan Asensio. Acheter Armel Guerne, l'annonciateur sur Amazon. LRSP (livre reçu en service de presse, de la part des éditions Pierre-Guillaume de Roux ). Quel dommage tout de même, que Jean Moncelon et, surtout, Charles Le Brun, ne se soient pas souvenus d'un remarquable propos d'Elias Canetti qui fut traduit en français par un écrivain et...

Publié le 02/08/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L'âme est un souffle, d'Armel Guerne

Tableau de Francis Gimgembre. à retrouver sur son site   I nnocent paysage alangui sous les larmes, Avec tes bleus attendrissants et incertains Qui restent suspendus, comme en attente Sous la crête des verts acides ; avec les mousses Silencieuses et chagrines, qui rouillent Sur le bord des chemins ; avec ces lourdes feuilles Que hante la mélancolie au...

Publié le 18/10/2015 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Vincent La Soudière dans la Zone

Photographie (détail) de Juan Asensio. C'est à la nuit de briser la nuit (Lettres à Didier, I) . Cette sombre ferveur (Lettres à Didier, II) . Le firmament pour témoin (Lettres à Didier, III) . Brisants . In memoriam Francis Bacon , ou le soupirail de l'Enfer où s'enferma Vincent La Soudière . Eschaton .

Publié le 08/07/2015 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Fantômes encore, ou Anges...

Il est étrange, sans doute, de ne plus habiter la terre; de ne plus suivre ces coutumes, qu'on vient d'apprendre à peine; et de ne donner plus aux roses, à d'autres choses en promesse, la signification du devenir humain; de n'être plus ce qu'on avait été dans l'angoisse infinie des mains, et puis d'abandonner jusqu'à son propre nom, tel un jouet brisé. Etrange, de ne plus désirer les...

Publié le 27/10/2014 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

12 novembre : billet anniversaire

12/09/12 : entre dans le journal de Léonard de Vinci 12/09/10 : Poétique d'Armel Guerne 12/09/09 : L'intégrale pour présenter quelques fonctions usuelles

Publié le 12/11/2013 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant