Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : alexis jenni

Tags relatifs

Dernières notes

Langue fantôme, suivi de Eloge littéraire d'Anders Breivik, de Richard Millet

      Me sentant légèrement à l’étroit entre les crétins de tous poils – collègues de bureau jaloux et humiliés, journalistes encartés ou délateurs occasionnels pratiquant en amateur – qui veulent lui voir perdre un emploi où ils admettent par ailleurs qu’il excelle, puisque somme toute les éditions Gallimard sur le versant des nouveautés se sont donné pour but...

Publié le 07/09/2012 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

De la normale anormalité et de l'anormale normalité de l'Eloge gallimardeux

Fnac de Lyon Part-Dieu, vers 18h30 : survol rapide des livres en piles, quelques vendeuses plaisantent.  Pardon mesdemoiselles, le dernier Millet dont tout le monde parle ?… « En rupture, monsieur, en rupture de stock, l’Eloge littéraire d’Anders Breivik » . Escalator du dessus, Decitre  :  tu apprends là que l’ouvrage déjà sulfureux est en réimpression....

Publié le 02/09/2012 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

La plume et le pinceau : à propos de L’Art français de la guerre d’Alexis Jenni, par...

Crédits photographiques : Johannes Eisele (AFP/Getty Images). Qu’on ait crié au chef-d’œuvre à propos du premier roman d’Alexis Jenni nous en dit moins sur L’Art français de la guerre que sur l’art français de la lecture. «Chef-d’œuvre ! Coup de maître !» Et puis, hélas : «Coup de Jenni !» Un néo-Sainte-Beuve féru d’expressos se déclare sans crainte «soufflé par un tel souffle...

Publié le 17/11/2011 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

And the winner is...

Alexis Jenni! Le prix Goncourt lui a été décerné mercredi 2 novembre pour L'art français de la guerre (Gallimard). Une belle récompense pour l'auteur qui se qualifie "d'écrivain du dimanche". Le prix Renaudot a récompensé  Limonov (P.O.L) d'Emmanuel Carrère.

Publié le 04/11/2011 dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Jenni et l'art français du roman

Comme il y eut un art français de la guerre , il y eut un art français du roman.  C’était au temps où télévisions, ordinateurs et radios n’occupaient pas toute la place, le temps des grandes fresques héroïques, chroniques historiques et romans à thèses des années trente. C’est vers cet art que le pavé de plus de six cents pages d’Alexis Jenni tente, avec autant de bonheur que de...

Publié le 03/11/2011 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Alexis Jenni - L'Art Français de la Guerre

Un soir que Twitter s’énervait contre le jeune écrivain Marien Defalvard, invité de Laurent Ruquier, je m’étais fais la réflexion que ce qui énervait , ce n’était pas tant la prose du jeune homme, assez mauvaise il faut le dire, que la pose d’écrivain qu’il se donnait. En wannabe descendant d’Alain-Fournier ou de Raymond Radiguet, ce jeune homme avais tout de la tête à claque. Et...

Publié le 02/11/2011 dans Oh Océane par Océane | Lire la suite...

Page : 1