Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : alain veinstein

Tags relatifs

Dernières notes

Alain Veinstein, « De loin »

DR   « De loin, avec l’enfant, non pas avec les mots.   Enfermé là, comme autrefois, sans un mot, sans changement.   Nul pas franchi, comme avant, et ce n’est qu’une partie du jour.   * * *   Personne au commencement. Cette chambre. Le silence. Impossible de savoir si le jour est gagné. Je cherche les mots d’une...

Publié le 30/04/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Alain Veinstein, Une fille éperdue

  Une fille éperdue   Une fille éperdue, aux yeux irradiant la mort.   Là, dans l’appartement d’à côté, c'est toi, mon amour, et je ne peux pas te regarder dans les yeux car un poing m'écrase le visage. Si seulement je pouvais écrire rongé par tant de passion...   La porte ouverte à la volée, tes bras jetés autour de mon cou, le...

Publié le 18/10/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Alain Veinstein, Dix pas avant les ruines

[...] Pour commencer, je tourne le dos au passé, à l’enfance où il y a la mort...   Hors de ses jambes, pour que la phrase ne se referme pas...   Ce n’est pas le dernier jour... Au début, il faut écrire sans amour...   Pas question de décrire les lieux, les personnages... Pas trace d’affaire d’homme... Je refuse l’aide d’une description de la terre......

Publié le 19/05/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Alain Veinstein, Voix seule

                                        Aujourd'hui   Encore une approche manquée...   Trop de mots, décidément, trop de mots tonitruants.   La terre, jusqu'à nouvel ordre, n'a rien d'un théâtre où...

Publié le 11/10/2014 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Aujourd'hui, d'Alain Veinstein

Sculpture de  Mårten Medbo          Encore une approche manquée...   Trop de mots, décidément, trop de mots tonitruants.   La terre, jusqu'à nouvel ordre, n'a rien d'un théâtre où se déploie le merveilleux. Seul le froid s'invite dans l'air, s'infiltre, se resserre, épaissit le silence. Il...

Publié le 10/10/2014 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Alain Veinstein, Scène tournante

À haute voix mon nom impossible de le prononcer Je me cache pour ne pas me faire prendre   J'ai l'impression que ses lettres vont être écartées afin que son secret en soit extirpé et jeté en pâture aux chiens, sans aucune pitié. Quelques lettres ici, tournent à la haine.   Chaque fois, aujourd'hui, que je décline mon identité, j'entends et...

Publié le 09/07/2014 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Voix seule, (extraits), d'Alain Veinstein

Souvenirs 1. Enduit sur toile, chaux, encre. Dominique Hordé. Février 2013   Le ciel est déjà si noir : il se confond avec la terre. Pas assez de cœur à ce moment précis pour appeler terre cette radiographie des entrailles du temps. Alain Veinstein, Voix seule, Seuil, 2011, p. 61

Publié le 24/02/2013 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Alain Veinstein, Voix seule

Aujourd'hui   Le ciel est déjà si noir : il se confond avec la terre.   Pas assez de cœur à ce moment précis pour appeler terre cette radiographie des entrailles du temps.                       *   Toute ma vie, j'ai dû perdre...

Publié le 23/02/2013 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Alain Veinstein, Voix seule

  Un pas   À mesure que je m’enfonce je n’ai rien tant à cœur que la vérité. Mais quoi que je fasse et dise, pas de pas gagné qu’il soit possible de tenir : tous les témoins sont morts et je reste seul en scène à tenir un rôle que les vrais mots de l’enfance feraient voler en éclats.   Jour   Le seul jour...

Publié le 29/09/2011 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1