Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : adieu au langage

Tags relatifs

Dernières notes

Farewell

Un secret qu'on est vraiment seul à détenir, un tel secret rendrait malades les plus robustes, et on peut même se demander s'il existe une conscience assez intrépide pour supporter ce tête-à-tête, sans en mourir. JANKELEVITCH.   Goodbye [ to language]   Contrepoint, algorithmes:  ICI.    Photographie : Jacques Bigot et son studio itinérant,...

Publié le 01/09/2015 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

2014 - Mes douze films fascistes de l'année

Dans l'ordre chronologique : Nymphomaniac , de Lars von Trier ou l'essence fasciste du sexe (et d'ailleurs du cinéma.) Pas mon genre , de Lucas Belvaux, ou le fascisme socio-culturel entre un bobo et une prolo.   Les amants électriques , de Bill Plympton, ou le fascisme de l'amour passion.   Film anti-fasciste remarquable (et le meilleur film en 3D jamais fait.)...

Publié le 03/01/2015 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

La poésie, Jean-Luc Godard !

   C'est Aragon, toujours perspicace, qui posait la bonne question, autrefois, dans un article fameux de 1965 écrit à l'occasion de la sortie de Pierrot le fou : "Qu'est-ce que l'art, Jean-Luc Godard ?" Le nouveau film du Dostoïevski de Lausanne, Adieu au langage , est véritablement une synthèse de tout son travail effectué jusqu'à ces dernières années. Un travail sur la...

Publié le 26/06/2014 dans Le blog de... par Jacques-Emile Miriel | Lire la suite...

ADIEU AU LANGAGE

Je commence à être inquiet : c’est la deuxième fois que je vais au cinéma cette année. Ça commence à faire beaucoup. Cette fois, c’était pour voir le «  dernier Godard  » : Adieu au langage . Si je ne vais guère au cinéma, c’est que je ne veux plus qu’on me «  raconte des histoires  », j'attends qu’on me dise quelque chose, à la...

Publié le 05/06/2014 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Page : 1