Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : éditions germes de barbarie

Tags relatifs

Dernières notes

Une nouvelle pour l'été

Amoureux trois quarts d'heure Sylvain s’éloigna du groupe car il ne s’était pas trouvé seul depuis la veille. La lune éclairait le plateau et les seuls intermédiaires entre la voûte céleste et l’arrondi des prairies étaient les buissons de buis et de genévriers aux silhouettes tour à tour inquiétantes et rassurantes. Il marcha quelques instants dans l’herbe et retrouva vite le...

Publié le 28/07/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Une nouvelle pour l'été

Beignets ! Qui veut des beignets ? « Beignets ! Qui veut des beignets ? Beignets ! » criait dans le sable la petite étudiante râblée. Elle poussait son cri de guerre commercial mais son appel se suspendait dans les airs comme les fanions, les cerfs-volants et les avions en plastique qui tournoyaient au-dessus des parasols bariolés. « Il n’y a pas trop de vagues, je vais nager un...

Publié le 25/07/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Une nouvelle pour l'été

La Rolls verte Antoine se p erdait souvent dans la contemplation d’une tache contre le mur de son bureau, la trace d’une grosse araignée qu’il avait écrasée quelques années auparavant et qui était restée là, tel le morne trophée d’une demi-décennie d’assemblées générales et de collisions au carrefour. Le jour où la Rolls verte se gara devant l’agence du quotidien local où Antoine...

Publié le 18/07/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Vient de paraître

Dans la revue Instinct nomade  fondée et dirigée par Bernard Deson, (éditions Germes de barbarie) dont le cinquième numéro qui vient de sortir en ce printemps 2020 est consacré à Fernando Pessoa, on peut lire mon carnet de lecture et de voyage intitulé « Lisbonne, Pessoa et ses ombres » mais aussi ma chronique habituelle avec un texte sur le thème « Poésie et spiritualité » , mon...

Publié le 28/05/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Lisbonne, Pessoa et ses ombres

Un très court extrait (le début) de mon carnet de lecture et de voyage Lisbonne, Pessoa et ses ombres . Ce texte (pages 19 à 27) est ma contribution au cinquième numéro de la revue Instinct nomade qui vient de paraître et qui est consacré à Fernando Pessoa. J’ai longtemps vécu sans l’idée de découvrir Lisbonne. Trop loin et presque trop exotique pour moi comme voyage ! Et puis...

Publié le 23/05/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Revue Instinct nomade : Fernando Pessoa. Couverture et sommaire

Le numéro 5 de la revue Instinct nomade consacré à Fernando Pessoa est bouclé ! Voici la couverture complète et le sommaire intégral. Voici le lien vers le s ite pour plus d'infos : https://germesdebarbarie.weebly.com/ Sur 276 pages, le dossier Pessoa en mobilise 216. La sortie des presses est imminente mais les commandes ne pourront pas être honorées avant la mi-mai. Pour ceux...

Publié le 03/05/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Carnet / À paraître dans la revue Instinct nomade : Lisbonne, Pessoa et ses ombres (court extrait)

Des trois funiculaires de Lisbonne, l'un de mes deux favoris est l’elevador da Bica inauguré en 1892 et qui parcourt la Rua da Buca de Duarte Belo pour accéder au Bairro alto depuis les alentours de Cais do Sodré. On accède comme par enchantement à sa haute station aux murs recouverts d’azulejos et aux lampadaires diffusant une clarté d’un vert clair opalescent par une porte en bois...

Publié le 15/04/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Le resto qu'il faut (cela vaut aussi pour la Saint-Valentin).

La matinée se terminait lorsque la porte de la chambre s’ouvrit brusquement. Un jeune gars au physique de taurillon traversa la pièce en boitillant et jeta son sac sur le lit le plus proche de la fenêtre. Il s’assit, inspecta nerveusement les lieux et demanda avec un fort accent méridional : « tu crois qu’on aura des frites à midi ? » Louis répondit d’un haussement d’épaules....

Publié le 14/02/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Carnet / Une grosse pierre

Quelle drôle d’idée ton texte sur une grosse pierre ! m’a dit récemment une amie lectrice de mes Poèmes du bois de chauffage . Il s’agit d’un poème minimaliste que je qualifierais plus volontiers de récit. Je l’ai écrit parce que je vis quelque chose de particulier avec cette grosse pierre depuis que je l’ai sortie de la terre du jardin au prix d’un pénible effort car elle gênait pour...

Publié le 25/01/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Carnet / Autour de Jim Morrison (surprises et digressions)

Une lectrice de mon livre Prairie journal dans lequel je m’explique sur mon absence d’intérêt pour la musique rock ou pop-rock m’écrit qu’elle s’étonne de voir mon nom associé à celui de Jim Morrison dans un moteur de recherche. C’est tout simplement parce que mon ami et éditeur Bernard Deson m’a intégré au comité de rédaction de sa belle revue Instinct nomade , une publication des...

Publié le 04/10/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant