Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : joseph conrad

Lord Jim de Joseph Conrad

Photographie (détail) de Juan Asensio. «Et une seule parole va loin parfois, très loin; elle peut semer la ruine à travers le temps, comme les obus volent à travers l’espace». Joseph Conrad, Lord Jim . Acheter Lord Jim sur Amazon . «Le genre d’histoires qui, par des biais inattendus, vraiment diaboliques, me jettent dans les jambes des hommes qui ont un point faible, ou un...

Publié il y a 2 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Nostromo de Joseph Conrad : per chi suona la campana, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Marcelo del Pozo (Reuters). Joseph Conrad dans la Zone . «C’est chez ces tendres brebis, ainsi dotées par leur créateur de tant de qualités, que les Espagnols, dès qu’il les ont connues, sont entrés comme des loups, des tigres et des lions très cruels affamés depuis plusieurs jours. Depuis quarante ans et aujourd’hui encore, ils ne font que les...

Publié il y a 26 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Joseph Conrad et Herman Melville : l’étrange innocence dans Le nègre du «Narcisse» et Billy Budd,...

Crédits photographiques : Torsten Blackwood (Getty Images). Herman Melville dans la Zone . Joseph Conrad dans la Zone . «L’imagination est la folle du logis.» Nicolas Malebranche, De la recherche de la vérité . Kafka et Poe pour amorcer le problème Avec Le Procès , pour peu qu’on le lise dans son intention la plus objective, Franz Kafka montre la...

Publié le 21/05/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Un fils de notre temps d'Ödön von Horváth

Photographie (détail) de Juan Asensio. Finis Austriae . Finalement, la meilleure des jauges, pour distinguer un bon roman d'un mauvais, n'est affaire que de chronologie et, surtout, de hasard, ironie adressée à tous les amateurs de petites grilles de lectures et de jugements universitaires rancis. C'est ainsi que, lisant Un fils de notre temps (d'abord traduit Soldat du...

Publié le 02/10/2018 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le Nègre du «Narcisse» de Joseph Conrad

Photographie (détail) de Juan Asensio. Joseph Conrad dans la Zone . Acheter Le Nègre du «Narcisse sur Amazon . Publié en 1897, Le Nègre du «Narcisse» propose au lecteur de splendides passages lyriques que Joseph Conrad, par la suite, s'efforcera d'atténuer, même si nous en retrouvons la trace dans le roman immense qui l'a suivi, Lord Jim publié en 1900 . La belle...

Publié le 19/02/2018 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

La dimension infinie du secret dans Lord Jim : Joseph Conrad à la lumière de Pierre Boutang, par...

Crédits photographiques : Toby Melville (Reuters). Joseph Conrad dans la Zone . Gregory Mion dans la Zone . Nous partirons de ce simple postulat de lecture pour instruire de nouveau la matière inépuisable du chef-d’œuvre écrit par Joseph Conrad : si les actes de Jim sont peu à peu éclairés par un faisceau de paroles qui s’interpénètrent et fondent une logique recevable...

Publié le 22/10/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le Trafiquant d'épaves de Robert Louis Stevenson

Photographie (détail) de Juan Asensio. Acheter Le Trafiquant d'épaves sur Amazon . Dans sa belle préface au Trafiquant d'épaves , Michel Le Bris parle d'un «roman singulier» qui est «totalement cohérent», d'une «fascinante ambiguïté morale, le premier d'une manière qui marquait à l'évidence un tournant dans l’œuvre de l'écrivain, trop tôt interrompue par la mort, où la fatalité...

Publié le 06/09/2015 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Un Cahier de l'Herne Joseph Conrad encalminé dans les eaux troubles de l'Université Lyon 2

Photographie (détail) de Juan Asensio Joseph Conrad dans la Zone . Cœur des ténèbres et Le Transport de A. H. de George Steiner . Cœur des ténèbres et The Hollow Men de T. S. Eliot . Cœur des ténèbres et Monsieur Ouine de Georges Bernanos . À propos de Cahier de l'Herne Joseph Conrad (sous la direction de Josiane Paccaud-Huguet, Éditions...

Publié le 04/03/2015 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Mer variable où toute crainte abonde

Photographie (détail) de Juan Asensio. Christophe Colomb devant les cochons . Les aventures d'Arthur Gordon Pym d'Edgar Allan Poe . Benito Cereno de Hermann Melville . Billy Budd, marin de Hermann Melville . Le Maître de Ballantrae de Robert-Louis Stevenson . Le Trafiquant d'épaves . Le navire poursuit sa route de...

Publié le 18/07/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Joseph Conrad et l’attraction des ténèbres : sur les ruines de Kurtz, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Ina Fassbender (Reuters). Joseph Conrad dans la Zone . «Je hais les voyages et les explorateurs. Et voici que je m’apprête à raconter mes expéditions. Mais que de temps pour m’y résoudre !» Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques . «Par quel moyen la bourgeoisie surmonte-t-elle les crises ? D’une part en imposant la destruction...

Publié le 03/07/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant