Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : littérature

Tags relatifs

Dernières notes

Entre Balzac et Dumas

Il arrive aux premières heures du crépuscule tombant, s’installe sous ma fenêtre toujours ouverte, règle son bel instrument, bombe sans doute le poitrail en se dressant sur ses petites pattes et entame son concert à la lune et aux étoiles. Dans quel feuillage a-t-il donc élu domicile ? Celui des noisetiers chatoyants? Celui parfumé des touffes de lilas sauvages? Celui des merisiers à...

Publié il y a 3 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

La citation du jour - 650 / Charles Journet

Charles Journet Le mystère de l'Eucharistie est le mystère où bat le coeur de l'Eglise, où Dieu touche notre terre, de la manière la plus immédiate, pleine de la brûlure de Son amour. Charles Journet, dans: Revue Ma Prière No 48, Avril 2017 (mapriere.com) image: http://media.cathocambrai.com

Publié il y a 3 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Il est vivant Celui devant qui je me tiens - 1

Il est vivant Celui devant qui je me tiens (1R 17,1 et 18,15) - I Le Père n’a dit qu’une parole: ce fut son Fils. Et dans un silence éternel Il la dit toujours: l’âme doit l’écouter en silence. (Jean de la Croix, Maxime 147) Un des textes bibliques fondamentaux dans la spiritualité du Carmel est celui où le Seigneur parle au prophète Elie et le charge de mission, non dans le...

Publié il y a 3 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Il est vivant Celui devant qui je me tiens - 2

Il est vivant Celui devant qui je me tiens (1R 17,1 et 18,15) - II La Parole : d’une part, le Christ nous dit de redevenir semblables à de petits enfants; d’autre part, saint Paul nous parle de la nécessité de laisser le langage de l’enfant pour celui de l’adulte. Il n’y pas contradiction, mais complémentarité. Le langage est le premier moyen de communication entre les êtres...

Publié il y a 4 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Une étreinte de feu - 109 / Ephrem le Syrien

Ephrem le Syrien Nous T'adorons, Toi qui nous as mis dans le monde et qui nous donnes de dominer sur tout ce qui s'y trouve. Les vents Te louent, lorsqu'ils lancent les eaux à l'assaut. La terre Te loue, elle qui ouvre son sein et donne ses fruits en leur saison. Les mers Te louent, par la bouche de leurs flots, lorsque leur voix proclame que Tu les domines. Les arbres Te louent,...

Publié il y a 4 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 567 / René Char

René Char Il faut être l'homme de la pluie et l'enfant du beau temps. René Char, Le marteau sans maître, dans: Oeuvres complètes (Bibliothèque de la Pléiade/Gallimard, 1983) image: Juliette, Paris sous la pluie (julietteblogfeminin.fr)

Publié il y a 4 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Au-delà de l'effondrement, 60 : Fiskadoro de Denis Johnson

Photographie (détail) de Juan Asensio. Tous les effondrements . Acheter Fiskadoro sur Amazon . Fiskadoro laisse une impression assez étrange, comme celle d'un roman qui hésite entre plusieurs voies, n'en choisit aucune, et plante son lecteur au beau milieu de chemins qui ne mènent nulle part. S'agit-il d'un roman post-apocalyptique ? Incontestablement, mais comme...

Publié il y a 5 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Nuits blanches

Comme à chaque fois qu'il se réveillait la nuit Tobias alluma toutes les lumières de l'appartement. Il voulait distinguer chaque meuble et chaque objet. La pénombre l'inquiétait. Elle amplifiait son sentiment de solitude. De plus le silence de la nuit le terrifiait. Lorsque tout l'espace autour de lui fut éclairé il prit un paquet de copies qu'il devait corriger et...

Publié il y a 5 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

GEORGES PEREC DANS LA PLÉIADE

A peine apprends-je que Georges Perec entre dans la Bibliothèque de la Pléiade (Gallimard) que voilà le coffret de deux volumes installé sur mes rayons. Et qui plus est accompagné de l’Album de l’année de la collection, consacré à Perec par un de ses plus grands connaisseurs, c’est-à-dire par l'excellent et Lyonnais Claude Burgelin. Je ne dis pas "connaisseur" par hasard :...

Publié il y a 5 jours dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Inspiration

La nuit a fermé son poing sur la chambre Tu ne paraîtras plus revêtue de blancheur Entrouvrant l’huis de ton maigre membre Avec le regard avide des chercheurs T’aurais-je perdu au détour d’un couloir Ou peut-être as-tu franchi le Rubicon Et nous dis d’un mouchoir agité "au revoir" Comme à des fantômes vivants au balcon La nuit a perdu son obscure froideur Et s’est parée...

Publié il y a 5 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant