Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : hommage

Tags relatifs

Dernières notes

Bas-Armagnac Veuve Lafontan, hommage à John Fitzgerald Kennedy

De cet intérêt que je porte aux eaux-de-vie bien entendu avec modération (ne jamais abuser des bonnes choses), si ma préférence va au cognac , je ne suis pas contre l’idée de découvrir un bel armagnac , surtout quand il revendique son premier centenaire. C’est ce que nous propose la maison Veuve Lafontan & ses enfants (fondée en 1904) avec son Bas-Armagnac «  John Fitzgerald...

Publié il y a 9 jours dans Soblacktie -... par Soblacktie | Lire la suite...

Méditation - Poésie : L'Angélus

« A genoux, à genoux !... La cloche du village Balance dans les airs ses tintements pieux. Avec la cloche sainte adressons notre hommage                    A la Reine des cieux. Saluons à l'envi l'étoile magnifique, Le lis de nos vallons éclatant de blancheur ; Cette rose du ciel,...

Publié il y a 28 jours dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Michel Butor (1926-2016)

Sur mon imprévisible sentier littéraire, j’interprète encore aujourd’hui ma rencontre avec Michel Butor comme un encouragement, un signe de piste serais-je tenté d’écrire, en parallèle avec le jeu hasardeux (?) de publications où j’eus la chance de voisiner avec lui. Ce fut d’abord dans le livre Léman expressions sans rivages (éditions de la Manufacture) puis dans l’anthologie Entrée de...

Publié le 25/08/2016 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

PAPA, MAMAN

Papa, maman En cinq ans Et quelques mois Vos cercueils en bois Se sont rejoints Dans un coin Du cimetière Devant qui l'on passait Pour aller chez Andrée Cousine fermière. Papa repose en bas Maman en haut Je vous parle tout bas Mes quelques mots Vont aussi à Mémé Qui repose à côté De vous deux Marguerite...

Publié le 17/08/2016 dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

Tamanda et Texas, l'éternité pour mémoire

Publié le 11/08/2016 dans ” L'Art est... par VALERIE BERGMANN | Lire la suite...

Le Festival du Cinéma Américain de Deauville 2016 rendra hommage à Michael Moore

Nous savions pour le moment seulement que le 42ème Festival du Cinéma Américain de Deauville aurait lieu du 2 au 11 septembre 2016, que le jury serait présidé par Frédéric Mitterrand et que l'affiche est un magnifique hommage au film "Les Temps modernes" et à Chaplin. Je vous rappelle également que je vous fais gagner vos pass pour le festival, ici. Nous connaissons désormais aussi le...

Publié le 19/07/2016 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Silence

  Antibes le 18 juillet 2016 à 12h, photographie Louis-Paul Fallot  "Merci à toutes celles et ceux qui se sont inquiétés et se sont manifestés pour demander des nouvelles ou écrire un petit mot de pensée et d’amitié sur les réseaux sociaux, par texto, téléphone, courriel… "  Voilà les seuls mots que j’ai pu écrire publiquement et à ce jour depuis cette nuit...

Publié le 18/07/2016 dans Le Blog de... par Louis-Paul | Lire la suite...

4 juillet 2003 - Armin Mohler nous quittait !

4 juillet 2003 - Armin Mohler nous quittait !

Publié le 04/07/2016 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Alvin Toffler, le «maître de la futurologie» est mort

Alvin Toffler, le «maître de la futurologie» est mort Par Fabrice Nodé-Langlois Ex: http://www.lefigaro.fr Son premier best-seller, Le choc du futur , publié en 1970, a marqué une génération. Le sociologue américain Alvin Toffler est mort à 87 ans. Il avait annoncé Internet, les délocalisations ou la déstandardisation des produits. La société basée sur...

Publié le 03/07/2016 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

L'époque : de la disparition d'Yves Bonnefoy

La disparition d'Yves Bonnefoy passera en silence. Les poètes ne sont rien. Déjà, au début de l'année, celle de Pierre Boulez ne valut rien d'autre qu'une annonce sommaire. Nul besoin d'épiloguer. Ainsi va le monde.  Il n'est pas ici question de gloire ou de reconnaissance mais de représentation. Le XIXe siècle bourgeois et ventripotent ne pouvait passer outre le verbe hugolien, jusque...

Publié le 02/07/2016 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant