Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : cinema

Tags relatifs

Dernières notes

Quatre étranges cavaliers / Silver Lode - 1954

"Quatre étranges cavaliers" est loin d'être un western de série B, que l'on pourrait voir d'un oeil distrait. En effet, même si on suppose que les moyens financiers ont été très limités, et que le tournage a duré une quinzaine de jours, et que le film était terminé en trois semaines, il n'en reste pas moins que l'ensemble bénéficie de grandes qualités. On peut tout d'abord parler du scénario...

Publié il y a 1 heure dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Le Hobbit 3 : la Bataille des Cinq Armées

   Ces cinq bandes de blaireaux vaillants combattants sont les nains, les humains, les elfes, les orques et les wargs (ou les gobelins... en fait, peu importe) . On attend évidemment leur con frontation, dans ce dernier opus qui est la suite immédiate de La Désolation de Smaug .    Le film commence donc tambour battant avec l'attaque de la cité lacustre...

Publié il y a 19 heures dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Le gros lot / Christmas in July - 1940

Il y a quelques films et quelques réalisateurs miraculeux, souvent aidés par des scénaristes de talents. C'est le cas de Preston Sturges et de "gros lot", comédie charmante à la durée relativement courte, même pour l'époque (64 minutes). Le film s'appuie non pas tant sur le casting, même si Dick Powell et Ellen Drew s'en tire remarquablement bien, mais sur son scénario drôle, intelligent, et...

Publié il y a 1 jour dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Le Septième Fils

   C'est de l' heroic fantasy ... et une nouvelle adaptation d'une série de romans pour djeunses . On y croise des sorcières, des monstres et des humains. Les personnages sont en général peu fouillés, mais quelques-uns sont bien interprétés.    Il y a d'abord Julianne Moore, en sorcière captivante et venimeuse, ex-amoureuse éconduite :    Du...

Publié il y a 1 jour dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

La Famille Bélier

   D' Eric Lartigau , je n'avais vu que Prête-moi ta main , une jolie comédie romantique. J'ai évité les suivants. C'est la présence de Karine Viard (un César, vite !) et François Damiens (déjà très bon dans Je fais le mort ) au générique qui m'a incité à tenter l'aventure. Il faut reconnaître que ce duo excelle à incarner le couple de sourds anticon...

Publié il y a 2 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Paddington

   Le célèbre ourson débarque sur les grands écrans, dans une comédie familiale visible par les petits et les grands. Dans la salle où je me trouvait, il manquait le public âgé, pourtant en général présent lorsqu'il s'agit d'emmener le petit-fils ou la petite-fille voir quelque chose de drôle et de décent. Je déconseille toute fois d'y conduire les tout petits (âgés de moins de...

Publié il y a 4 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Quand la poudre parle / Law and Order - 1953

Pour les amateurs de western, je vais vous parler d'un film que j'ai vu récemment et très sympathique. Il s'agit de "quand la poudre parle", un western en Technicolor tourné par Nathan Juran, avec Ronald Reagan. Alors je sais qu'aujourd'hui, il est de mode de faire du "Reagan-bashing", mais franchement c'est un peu stupide, car pour jouer dans des films dirigés par Raoul Walsh  Edmund...

Publié il y a 4 jours dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

L'éventail de Lady Windermere / The Fan - 1949

"L'éventail de Lady Windermere" est une adaptation d'une pièce éponyme d'Oscar Wilde et un remake du film muet d'Ernst Lubitsch, datant de 1925. Le film en noir & blanc, est réalisé parfaitement par Otto Preminger. On peut noter un beau casting avec George Sanders, Jeanne Crain, Madeleine Carroll  et Richard Greene. La photographie de Joseph LaShelle est par moment magnifique. Joseph...

Publié il y a 7 jours dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Qu'Allah bénisse la France

   Le rappeur Abd Al Malik a adapté son autobiographie, en retournant sur les lieux de son enfance et de son adolescence, dans le quartier du Neuhof , à Strasbourg. C'est donc un " film de banlieue", avec ses "minorités visibles"... et, par fois, la présence de la police. J'ai d'ailleurs eu un peu peur au début, lorsque l'on nous montre le groupe de personnages masculins (les...

Publié il y a 7 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Trois petits mots / Three Little Words - 1950

Les années 30, 40, et 50, à Hollywood, ce sont les années des comédies musicales. Dans les années 30, la Warner était en tête pour ses comédies musicales sociales, inspirées du quotidien et de la difficulté de vie des Américains pendant la crise économique, suivi par la RKO et le duo Fred Astaire / Ginger Rogers. Dans les années 40, la Twentieth Century Fox devait prendre le relais dans les...

Publié il y a 8 jours dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant