Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : tchekhov

Tags relatifs

Dernières notes

Regardez la neige qui tombe - Roger Grenier

«  Un jour lointain, quelqu’un me dit : Tu devrais lire Tchékhov. Il me semble que c’est une littérature pour toi.  » Portrait par Valentin Serov  Roger Grenier a obéi au conseil de l’ami et à lu Tchékhov.   Grenier aime bien écrire sur les autres, amis intimes ou personnes admirées. On peut citer entre autres Camus ou Fitzgerald.   Comme...

Publié le 02/05/2021 dans A sauts et à... par ivre de livres | Lire la suite...

Un bref panorama de la littérature mondiale...

Par Alexandre Zinoviev, dans Mon Tchékhov ¸ achevé d’écrire à Munich en 1987, traduit par Laurent Vogel et publié aux éditions Complexe en 1989.   La situation de la culture mondiale s’est transformée à notre époque. La littérature a perdu son rôle dirigeant. Elle a été reléguée à l’arrière-plan par le cinéma, la télévision, la science et le journalisme. D’autre part, elle a...

Publié le 21/10/2017 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

La Carte postale du jour ...

"Je voulais un amour actif, et c'est là un amour martyre..." - Anton Tchekhov, Ivanov     Je me souviens de ce regard parce que je l'ai retrouvé chez cette fille, Sophie, qui devait mourir trop jeune.   Je me souviens bien que Berntholer était un groupe aussi original qu'anormal, ni new wave ni pop, fragile et défaillant, fantôme de la première moitié...

Publié le 28/08/2016 dans Manoeuvres... par la bouche plein de terre | Lire la suite...

Andreï Biély sur l'art de Tchekhov

Tchekhov dans la province de Samara , 1900   Traduction de l’article consacré à Tchekhov publié dans le recueil de critique littéraire d’Andreï Biely Le Rayon vert , en 1910.   I La vie est une pièce fermée de toute part. De la naissance à la mort, nous y sommes enfermés comme dans un cachot. Devant nous, il n’y a que des murs, et probablement personne ne dira ce...

Publié le 30/11/2013 dans Art &... par Fabien Rothey | Lire la suite...

La Steppe - Anton Tchekhov

Un classique Russe                               © Darkiya Mortuusmalus. «  Comme il fait lourd et triste ! La calèche se hâte, et Iégorouchka voit toujours la même chose: le ciel, la plaine, les collines,... Dans l'herbe, la musique s'est calmée. Les pluviers sont partis, on ne voit plus les...

Publié le 26/10/2013 dans A sauts et à... par ivre de livres | Lire la suite...

Les enfants se sont endormis

J’étais très curieux de cette Mouette argentine,  ré-écrite et revisitée par Daniel Veronese, après Les Trois Sœurs ( Un homme qui se noie ) et Oncle Vania ( Espionne une femme qui se tue ). Il y a comme un jeu farceur dans cet exercice qui invite à la comparaison avec l’original tout en se proposant d’exister par soi-même. Daniel Veronese gère cette tension avec beaucoup...

Publié le 20/02/2013 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Andreï Biély sur La Cerisaie de Tchekhov

Constantin Stanislavski dans le rôle de Gaïev La Cerisaie Reproduisant la réalité, l’artiste-réaliste travaille d’abord sur ses traits les plus généraux ; ensuite, il devient photographe de la réalité. Sa vue se développe. Il ne se contente plus de la pose superficielle du phénomène. Après le précis et le durable, il s’arrête sur l’imprécis et le fugitif, à partir...

Publié le 09/12/2012 dans Art &... par Fabien Rothey | Lire la suite...

Programme

"Je ne suis ni un libéral, ni un conservateur, ni un progressiste, ni un moine, ni un indifférent... Je voudrais être un artiste libre et rien de plus, et je regrette que Dieu ne m'ait pas donné les forces nécessaires. [...] Il n'y a pas que chez les marchands et dans les maisons d'arrêt que le pharisianisme, l'esprit obtus et l'arbitraire règnent en maîtres. Je les retrouve dans la...

Publié le 20/05/2010 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

L'Ile de Sakhaline - Anton Tchekhov

L’Ile de Sakhaline - Anton Tchekhov - Traduction du russe par Lily Denis - Editions Gallimard Folio Dans un précédent billet nous avons suivi l e voyage de Tchekhov vers Sakhaline et les lettres qu’il a adressé à sa famille et à ses amis. En se rendant à Sakhaline Tchekhov voulait, nous dit Roger Grenier dans la préface, "payer sa dette à la médecine" De son...

Publié le 07/11/2009 dans A sauts et à... par ivre de livres | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant