Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : saint jérôme

Tags relatifs

Dernières notes

Claude Dourguin, « Saint Jérôme »

Antonello da Messina, Saint Jérôme dans son étude , National Gallery, Londres   «  […] La passion de la langue fi t écrire Jérôme. On sait que les anges le rouèrent de coups pour avoir lu et relu tout Cicéron ; ce chrétien ne pouvait se résoudre à lire la Bible tant la langue des prophètes le blessait. Ainsi vrai écrivain. Ne méconnaissant pas le monde, dans...

Publié le 20/09/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Jérôme, c'est ta fête !

— Traducteur, même indépendant, tu as un patron. — Allons bon. — Saint, de surcroît. — C'est entre autres parce que je n'en connaissais pas, de patrons saints, que je suis devenu indépendant. — Et comme souvent parmi nos congénères, flanqué d'un animal de compagnie du genre félin. — Ah ouais, j'ai le même, en un peu plus petit, aussi griffu et généralement vautré non pas par terre mais sur le...

Publié le 30/09/2015 dans L'autre jour par L'autre jour | Lire la suite...

Les Amis d’Alfred Renaudin visitent « Saint Jérôme & Georges de La Tour » à Vic-sur-Seille

Pour la dernière activité de l’année, quelques membres de l’association des Amis du peintre Alfred Renaudin de Val-et-Châtillon se sont rendus à Vic-sur-Seille au musée Georges de La Tour. L’exposition exceptionnelle et temporaire présente l’œuvre de l’artiste vicois à travers le prisme du thème de saint Jérôme. Très courant dans la peinture du 17 ème siècle, cette iconographie...

Publié le 29/10/2013 dans Histoire &... par HISTOIRE & PATRIMOINE BLEURVILLOIS | Lire la suite...

”Saint Jérôme & Georges de La Tour” : expo' à Vic-sur-Seille (57)

Publié le 06/10/2013 dans Histoire &... par HISTOIRE & PATRIMOINE BLEURVILLOIS | Lire la suite...

”Saint Jérôme & Georges de La Tour” avec les Amis d'Alfred Renaudin

Publié le 28/09/2013 dans Histoire &... par HISTOIRE & PATRIMOINE BLEURVILLOIS | Lire la suite...

Saint Jérôme & Georges de La Tour

Peu de maîtres anciens jouissent en France d'une popularité comparable à celle de Georges de La Tour. Redécouvert en 1915 après avoir sombré dans le plus profond oubli, le peintre est devenu en quelques décennies l'égal d'un Claude Lorrain, d'un Nicolas Poussin, voire d'un Vermeer ou d'un Rembrandt. Emouvant et étrange mélange de réalisme et de spiritualité, son oeuvre nous est parvenu de...

Publié le 26/09/2013 dans Histoire &... par HISTOIRE & PATRIMOINE BLEURVILLOIS | Lire la suite...

Tempérance

Un ventre gras n'engendre pas une pensée fine   Proverbe, d'origine grecque, cité par saint Jérôme, Epistula ad Nepotianum presbyterum 52.  

Publié le 28/05/2010 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

Saint Jérôme écrivant

Seul dans sa chambre, une misérable pièce louée quelques sous dans une maison sordide de la périphérie de Stridon en Dalmatie, Jérôme était penché sur ses vieux livres. Jour et nuit il se consacrait à son grand œuvre, sacrifiant tout son temps et son peu d'argent à sa rédaction. Toute la journée il furetait chez les bouquinistes et dans les bibliothèques à la recherche de textes qui lui...

Publié le 28/11/2009 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

Rentrée littéraire (2), une tombe

Le dix-septième siècle français, classique et baroque, s’éloigne lentement de nous. Molière et La Fontaine nous sont un peu plus proches, pour de mauvaises raisons peut-être, que Racine, ou pire : Corneille, ou pire encore : Bossuet. Attardons-nous quelques secondes sur ce dernier. Sa langue, plus accessible en apparence que l’alexandrin, est tout de même trop haute,...

Publié le 13/10/2008 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

13 mars : l'avarice

J'ai vu dernièrement, dans la basilique de Saint-Pierre, une des plus nobles dames romaines - je tairai son nom pour que l'on ne m'accuse pas de faire de la satire - qui, entourée d'une troupe d'esclaves, donnait de sa main, par ostentation de charité, une pièce de monnaie à chaque pauvre. Une vieille femme, couverte de haillons, courut, comme cela arrive quelquefois, se placer...

Publié le 13/03/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant