Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : rené char

Tags relatifs

Dernières notes

René Char, En trente-trois morceaux

Oiseau jamais intercepté Ton étoile m’est douce au cœur  Ma route tire sur sa raie L’air s’en détourne et l’homme y meurt.   René Char, En trente-trois morceaux (texte1), 1956, GLM, Gallimard, 1983   C’est le premier fragment en vers des trente-trois textes de ce recueil. Poèmes brefs, numérotés, dont le plus long est le dernier, avec neuf vers. On trouve un...

Publié le 29/06/2020 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Vendredi, jour de découverte

René Char. Je tourne autour des textes de ce poète depuis pas mal d'années, sans m'y attarder vraiment. Aujourd'hui c'est différent, je tiens son livre fermement avec l'intention de ne pas me laisser distraire par des perruches bleues qui virevoltent dans le ciel. Nous sommes vendredi. Je le sais parce que ma compagne a eu la bonne idée d'accrocher un calendrier dans le salon. Avec...

Publié le 28/04/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

Interlude

René Char dans les rues de L'Isle-sur-la-Sorgue.   =4){Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;}document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[ "]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet Audience">');//--> Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par

Publié le 21/04/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Alliés substantiels

Le vieux Leos Janacek fait ses yeux d’enfant . Sir Edward Elgar n’a fermé que le premier bouton de sa veste pour éviter les faux plis. André Breton a su s’attirer les bonnes grâces des ombres . Nicolaï Rimski-Korsakov se barbe devant l’objectif. Aaron Copland esquisse un sourire penché . Igor Stravinsky et Benny Goodman éclatent de rire . Heitor Villa-Lobos fume...

Publié le 22/11/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

”36 traversées d'aubes crépusculaires”, ou 36 fragments poétiques miniaturisés...

La mort n’a rien d’illimité. Le hasard est toujours pour nous —  Ce sont toujours les autres qui meurent.              Guy Lévis Mano   36 choses à faire avant de mourir, pré#carré éditeur ( Hervé Bougel ). Ou une collection de textes minuscules (mais pas tellement plus... que bien d’autres poèmes…). Au départ, une idée oulipienne de...

Publié le 28/06/2019 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

”Épuise le champ du possible.” Paroles de sagesse... des Carnets d'Albin Michel

Ô mon âme, n’aspire point à l’Immortalité mais épuise le champ du possible.                                          Pindare (Paroles de sagesse éternelle, coll. Carnets de sagesse, Albin Michel)   En couverture, les spirales de Philippe Roux , et sous le frontispice (une...

Publié le 04/06/2019 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Les Souffleurs commandos poétiques...

POÉSIE…. Si vous vous inscrivez à la newsletter des Souffleurs vous recevrez régulièrement une citation fort bien choisie  (newsletter qui n’est pas envahissante, juste le rythme qu’il faut pour suivre). Et si vous allez sur le site, vous rencontrerez un fragment de poème de Franck-André Jamme, grande référence pour eux (pour moi aussi...). Les Souffleurs commandos poétiques…  ...

Publié le 30/03/2019 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

LES CITATIONS DU LAINLAIN.

"Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit."     Gibran Khalil Gibran     INfos+ : Wiki/Gibran_Khalil_Gibran

Publié le 01/02/2019 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

Rendez-vous poétique avec René Char et Zao Wou-Ki

A la fin des années 70, René Char rédige les poèmes en prose d' Effilage du sac de jute qui intégreront le recueil Fenêtres dormantes et porte sur le toit paru en 1979. A cette époque, il entretient depuis plusieurs années une amitié avec le peintre Zao Wou-Ki. Le 8 avril 1980, ainsi qu'en atteste la correspondance en fin d'ouvrage, René Char propose à Zao Wou-Ki d'enluminer...

Publié le 03/12/2018 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Merveilleux

Merveilleux. Entre ciel et terre, sur l’herbe. Rouge ou bleue, une tonne de muscles voltige en plein oubli de soi avec toute la présence que cela requiert, en toute invraisemblance. Nicolas de Staël à René Char.

Publié le 11/07/2018 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant