Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : olivier adam

Tags relatifs

Dernières notes

Le coeur régulier

Le coeur régulier , Olivier Adam Si je ne l'avais pas trouvé en livre audio, il ne serait jamais sorti de ma liste, j'avais comme un instinct d'éloignement pour ce roman. Si je devais le définir, je le classerais dans les livres de développement personnel. Pas de ceux qui te donnent de bons conseils pour vivre le jour présent et croquer la vie avec optimisme, mais de ceux dont on peut...

Publié le 01/12/2018 dans Tale me more par Soundandfury | Lire la suite...

Pour Olivier Adam, le JE est une femme dans « Chanson de la ville silencieuse »

Olivier Adam, sur les traces d'un père disparu. Outre le titre d'une musique de Dominique A, « Chanson de la ville silencieuse » est aussi le nouveau et très beau roman d'Olivier Adam. Publié aux éditions Flammarion, l'auteur notamment de « Falaise » ou encore de « Je vais bien, ne t'en fais pas », se glisse pour la première fois dans la peau d'une femme ; à la première personne. Un des...

Publié le 17/06/2018 dans Chanson... par ylepape | Lire la suite...

Les dimanches poétiques (209)

"C'est le problème avec la vie, a pensé Antoine. La nôtre est toujours trop étriquée, et celle à laquelle on voudrait prétendre est trop grande pour simplement se la figurer. La somme des possibles, c'est l'infini qui revient à zéro. Au final, ça passe. Ca finit toujours par passer." Olivier ADAM Peine perdue

Publié le 08/10/2017 dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Bienvenue ! 34 auteurs pour les réfugiés

Publié le 04/12/2015 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Bienvenue ! 34 auteurs pour les réfugiés...en poche

"Rejetés, menacés, tués là-bas. Invisibles, exploités, diminués ici."(Abdellah Taïa) Qu'ils aient connu ou non l'exil,  qu'ils soient dessinateurs, romanciers, comédiens ou dramaturge, tous ont répondu présents quand "Les Éditions Points ont décidé de prendre leur part de responsabilité, à la mesure de la violence des mots entendus et des images vues." Textes courts ou...

Publié le 04/12/2015 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Peine perdue ...en poche

à quoi l'humain est prêt à se réduire pour vivre encore un peu. Ce qu'on est foutu d'endurer. D'accepter."   Deux éléments vont perturber la vie tranquille d'une station de bord de mer hors saison : l'agression de celui qui aurait pu être le footballeur de l'équipe locale et une tempête. On passe ainsi en revue, de chapitre en chapitre, la vie d'une vingtaine de personnages...

Publié le 23/08/2015 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Les dimanches poétiques (157)

"Les hommes sont risibles, elle ajoute. Dans leurs poses. Dans ce qu'ils cachent. Dans leur façon de se débattre avec leur virilité. Leur pudeur. C'est pour ça qu'ils sont si touchants. Et comiques. Il faut beaucoup les aimer pour les aimer, dit-elle." Olivier ADAM Peine perdue

Publié le 24/05/2015 dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Peine perdue

"à quoi l'humain est prêt à se réduire pour vivre encore un peu. Ce qu'on est foutu d'endurer. D'accepter." Deux éléments vont perturber la vie tranquille d'une station de bord de mer hors saison : l'agression de celui qui aurait pu être le footballeur de l'équipe locale et une tempête. On passe ainsi en revue, de chapitre en chapitre, la vie d'une vingtaine de personnages ,liés...

Publié le 06/11/2014 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Les lisières

Normal 0 0 1 448 2559 21 5 3142 11.1539 0 21 0 0 Roman en forme d’autofiction ou autofiction qui fait semblant d’être un roman ? Assurément le lien entre réalité et fiction est ténu dans cette oeuvre d’Olivier Adam. Quand s’ouvre le récit, Paul Steiner,   le narrateur, traverse une passe difficile. Il...

Publié le 18/07/2014 dans GOUTTES D'O par GOUTTES D'EAU | Lire la suite...

En vrac...

parce que tout le monde en a parlé...parce que ma pile à chroniquer me file le vertige...parce que c'est la fin de l'année et que la fatigue pointe le bout de son museau. Et un spécial  Merci Cuné ! * Une fille qui danse , Julian Barnes. des pages cornées, un roman astucieux, bien écrit, mais dont il ne me restera au final que cette affirmation: "Tu ne piges pas, hein?  Tu n'as...

Publié le 11/06/2013 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant