Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : nahuel perez biscayart

Tags relatifs

Dernières notes

Au revoir là-haut (Dupontel)

Le dernier film d’Albert Dupontel soulève les foules enthousiastes. Cela faisait longtemps qu’un film français « commercial » n’avait réconcilié public et critique. Il faut dire que cette adaptation du prix Goncourt 2013 de Pierre Lemaitre est d’une grande ambition formelle. Le travail de la caméra, la photographie, la musique, les décors et costumes ont fait l’objet d’un grand...

Publié le 04/11/2017 dans Ciné-club... par Cinéambulant | Lire la suite...

AU REVOIR LÀ-HAUT

d'Albert Dupontel **** Avec Nahuel Perez Biscayart, Albert Dupontel, Laurent Laffitte, Héloïse Balster Synopsis : Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l'entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire.. Mais...

Publié le 27/10/2017 dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

120 BATTEMENTS PAR MINUTE

de Robin Campillo **** Avec Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel, Antoine Reinartz Synopsis : Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean. Oulala comment se...

Publié le 27/08/2017 dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

120 battements par minute (Campillo)

Etant né un peu avant que l’épidémie de SIDA ne se fasse dramatiquement connaître et s’étende, j’ai connu Act Up par l’intermédiaire de leurs actions. C’était toujours présenté dans les médias de façon expéditive, sous l’angle choquant, agressif, frontal. C’était de l’activisme minoritaire et ça ne se voulait pas consensuel. Maintenant le sujet, à tort sans doute, n’effraie plus tellement...

Publié le 24/08/2017 dans Ciné-club... par Cinéambulant | Lire la suite...

Page : 1