Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : mélodrame

Tags relatifs

Dernières notes

Juste un téléfilm pour le Facteur Cheval

          L'Incroyable histoire du Facteur Cheval , réalisé par Nils Tavernier, a un titre bien tapageur, pour un résultat très en deçà de ce que l'on nous promettait a priori . On a finalement affaire à un simple téléfilm vaguement mélodramatique, réduisant la véritable question de la geste Cheval – à savoir la conception et la...

Publié le 08/02/2019 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Les bêtes du Sud sauvage

C'est un premier long métrage assez impressionnant dans sa manière de donner à voir un microcosme qui devient, par l'ampleur de la mise en scène, l'univers entier. Il n'est toutefois pas sans défaut, ce qui l'empêche d'atteindre par exemple le niveau des deux premiers Terrence Malick, modèle avoué de Benh Zeitlin. Ces quelques scories ne gâchent pas le plaisir si l'on veut bien considérer...

Publié le 18/01/2013 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

Six courts métrages de D.W. Griffith

(un programme diffusé en son temps par Le Cinéma de Minuit)   The battle (1911, 19 min) * *** Une des méthodes qu'utilise Griffith pour s'affranchir de la contraignante présentation en tableaux indépendants qui caractérise le cinéma des premiers temps, c'est le prolongement, grâce au découpage (et à un cadrage très précis), de ces tableaux par les bords. Par un bord,...

Publié le 14/01/2013 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

Retour de La Rochelle (12/12) : Miguel Gomes

Dernière note de ma série consacrée aux films vus au 40e Festival International du Film de La Rochelle . Y était rendu, en sa présence, un hommage au cinéaste portugais Miguel Gomes. Tabou , son troisième long métrage, sortira dans les salles le 5 décembre prochain. Ce sera l'un des plus beaux films de cette année 2012. **** Miguel Gomes est joueur.   La gueule que tu...

Publié le 05/09/2012 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

Retour de La Rochelle (4/12) : 2 films de Teuvo Tulio

Parmi les rétrospectives organisées par le 40e Festival International du Film de La Rochelle , une était consacrée au Finlandais Teuvo Tulio qui fut, pendant une quinzaine d'années, avant et après la seconde guerre mondiale, l'un des réalisateurs scandinaves les plus importants. **** Tu es entré dans mon sang Pour nous faire entrer tout de suite dans la tête de son héroïne,...

Publié le 30/07/2012 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

The deep blue sea

The deep blue sea  se maintient tout du long si intensément dans son genre (le mélodrame), dans son sujet (une femme venant de quitter son mari tente de vivre avec son amant), dans son époque (avec une reconstitution du début des années 50) qu'il arrive à transformer l'académisme qui le guette en une forme de radicalité. Le film de Terence Davies est tourné vers le...

Publié le 26/07/2012 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

Retour de La Rochelle (3/12) : 2 films de Benjamin Christensen

Au 40e Festival International du Film de La Rochelle étaient présentés quatre films sur les seize réalisés dans sa carrière par Benjamin Christensen (entre 1914 et 1942, au Danemark, en Allemagne et aux Etats-Unis). Pour la plupart, ils appartiennent au cinéma muet (et certains ont disparu). Dans la liste rochelaise, je connaissais bien sûr Häxan, la sorcellerie à...

Publié le 25/07/2012 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

De rouille et d'os

Pour toucher au romanesque, Jacques Audiard fait plusieurs détours, tente beaucoup de choses et brasse pas mal d'idées, ce qui donne à son film une démarche aussi peu harmonieuse que celle de son héroïne au moment d'essayer ses prothèses. Il me semble que la meilleure part en est la plus terre à terre, la plus réaliste : tout le début, qui relate l'arrivée sur la Côte d'Azur d'Ali...

Publié le 14/06/2012 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

A l'abordage de... Shanghai gesture

Vous pouvez retrouver ma première contribution au blog, désormais à plusieurs voix, de l'ami Mariaque en cliquant ICI . Il y est question d'enfer du jeu, d'autophagie et de plissements des yeux. Un film "quatre étoiles", forcément.

Publié le 20/04/2012 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

Les chansons d'amour, Non ma fille tu n'iras pas danser & Les bien-aimés

* *** / ** ** / ** ** Le poing point sur Honoré J'en étais resté là , guère décidé à aller plus avant. Puisqu'il faut toujours se placer d'un côté ou de l'autre de la barrière lorsque l'on parle de ce réalisateur, j'ai accompagné le groupe des allergiques. Aujourd’hui, trois ans plus tard, la situation de Christophe Honoré est la même qu'alors, tout juste l'indifférence...

Publié le 29/10/2011 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant

Tags les plus populaires