Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : littérature

Tags relatifs

Dernières notes

Il parait que le nouveau Parot est paru ! C'est la Révolution qui avance...

Le prince de Cochinchine Jean-François Parot éditions JC Lattès   1787 : la même période que le cinquième tome des "Hommes de la liberté" de Manceron dont j'ai parlé il y a peu. Depuis 2000 le temps passe. Les premières aventures de Nicolas Le Floch se déroulaient sous Louis XV, nous voilà désormais à la veille de la Révolution. Tous les amis du commissaire sont...

Publié il y a 8 jours dans BLOGJFV par jfv | Lire la suite...

Un clafoutis aux tomates cerises - V de BURE

Je crois qu'avec l'âge je deviens de plus en plus égoïste. Je ne prends plus le temps de m'arrêter sur les peines de ceux qui ne sont pas moi. Peut-être parce que, du temps, il m'en reste si peu. Je me rends compte que beaucoup de choses me deviennent indifférentes. On dirait qu'à mesure que la vie se rétrécit le cœur se dessèche. Comme le reste, les sentiments s'usent. La colère se...

Publié il y a 8 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

C'était le 6 décembre...

1491. Mariage, au château de Langeais, de la duchesse Anne de Bretagne et du roi de France Charles VIII. Le surlendemain, Jean Chalon, prince d'Orange, capitaine-gouverneur de Rennes, écrit aux habitants : "Mardi dernier, le roi épousa la reine, votre souveraine dame. Et soyez sûrs que la nuit même elle fut dépucelée. Parce que je sais que vous en serez bien joyeux, j'ai voulu vous en avertir...

Publié il y a 9 jours dans LE PHOTON par Le Photon | Lire la suite...

Lambeaux de Charles Juliet : pour solde de tout compte avec l’injustice, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Borut Zivulovic (Reuters). Gregory Mion dans la Zone . Je dédie cette note à S. Tu m’as parlé de Charles Juliet dans un contexte inoubliable et ce précieux moment n’exige pas davantage que cette ellipse de reconnaissance et de respect. Acheter Lambeaux sur Amazon . À l’inverse d’Albert Cohen qui ne parvint pas tout à fait à surmonter la mort de...

Publié il y a 9 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Best book of 2017

Si je ne dois retenir qu'un livre de 2017, c'est sans aucun doute Une trop bruyante solitude de Bohumil Hrabal. C'est triste à mourir mais tellement splendide. Un livre qui nous parle d'un homme qu'on ne voit pas, qui vit à la lisière de la société, qui travaille poétiquement dans un sous-sol à essayer de sauver des livres jetés au pilon. Un homme qui passe malheureusement trop de...

Publié il y a 10 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

L'homme sans ombre (38)

Il lui revient à la mémoire qu’au-delà de la compassion (karunâ) mise en avant par le bouddhisme, l’essentiel est bien l’amour (sanskrit maitrî), sentiment qui vise à procurer le bonheur à tous les êtres : « Que tous les êtres soient heureux ! Qu'ils soient en joie et en sûreté ! Toute chose qui est vivante, faible ou forte, longue, grande ou moyenne, courte ou petite, visible ou...

Publié il y a 10 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

C'était le 4 décembre...

1786. Mozart achève la composition de son concerto n° 25 en ut majeur (K503). Rouget de Lisle retransposera en do majeur quatre phrases musicales en do mineur de son premier mouvement lorsqu'il écrira en 1792 la musique de La Marseillaise . 1808. À Chamartin, village situé près de Madrid, Napoléon décrète l'abolition du Saint-Office, la suppression des tribunaux de...

Publié il y a 11 jours dans LE PHOTON par Le Photon | Lire la suite...

Le chien

Comme je rentrais à la maison, il est soudain apparu dans le faisceau lumineux des phares et je l’ai tout de suite trouvé sympathique, superbe même, avec ses longues oreilles jaune et noir qui tressautaient au rythme de son petit trot. Ses yeux aussi  avaient quelque chose de bon enfant et de bienveillant... Il semblait nous attendre. L’ordure qui l’avait abandonné, le jetant...

Publié il y a 11 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Une douleur au coeur

Le soleil jouait avec les vitres de la serre qui ressemblait à une gaze concave taillée dans le verre et l'acier. La chaleur y était douce en ce début de printemps. Charles s'arrêta un instant. Les paupières closes, le sécateur dans la main droite, une rose dans la gauche, il goûta les rayons de l'astre qui se dispersaient en mille éclats à l'intérieur. Il revît Hortense près du...

Publié il y a 11 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Achab (séquelles) de Pierre Senges

Photographie (détail) de Juan Asensio. Hermann Melville dans la Zone . Acheter Achab (séquelles) sur Amazon . Je ne voudrais pas donner l'impression que, à l'occasion de la descente en flammèches du ridicule dernier roman de l'imposteur Yannick Haenel qui fait feu de tout bois médiatique, Tiens ferme ta couronne , je n'aurais fait qu'évoquer un peu trop...

Publié il y a 11 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant