Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : la passe du vent

Tags relatifs

Dernières notes

Dans quelques mois...

… mes trois premiers recueils de poèmes (« ANGIOMES » 2005 , « ENGELURES » 2011 et « ENGEANCES » 2012 ) reparaîtront EN UN SEUL VOLUME aux éditions « La Passe du vent », sous le titre « ANGES PROFANES » et avec une préface de Jean Marc Flahaut . Merci à ceux qui ont cru en moi.  

Publié il y a 7 jours dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Le coeur des mortels sur le site Terre de femmes

                 A près  Indovina  (« Devine »), chez le même éditeur — La Passe du vent —, le nouveau recueil de la romancière et poète Paola Pigani nous entraîne dans une exploration sensible de l’agglomération lyonnaise en regard des remarquables photographies en noir et blanc de Gilles Vugliano. Entre Rhône et Saône, sur les...

Publié le 17/03/2019 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Le coeur des mortels

        Les mots tombent sur la page d’encre en une fine pluie de paroles resserrées qui semblent traduire le plus ordinaire des jours. Paysages urbains, instants fixés dans leur singularité, rêveries permises, ciels et sols mêlés, tout ici se reflète dans l’œil aiguisé de la narratrice ou dans l’objectif, réservé, du photographe. On ne touche pas,...

Publié le 11/03/2019 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Perfusions poétiques suite

        Hier j’ai été invitée dans une résidence de seniors pour animer une rencontre dans le cadre du magnifique  printemps des poètes . Avec Fabienne, l’animatrice, nous avions  eu auparavant  quelques  échanges pour imaginer ce moment. J’avais  envoyé des textes de Hölderlin, Paz, Andrade, Reverdy pensant avec mes  stupides...

Publié le 15/03/2018 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Six pieds sous terre la poésie

    A l'entrée du parking Bellecour - Lyon presqu'ïle   une fresque réalisée par Manon Molesti durant le printemps des poètes en 2014   Extrait  d'un poème d'Indovina éditions la Passe du vent              

Publié le 06/09/2017 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Éric Pessan, « Sang des glaciers »

DR   « Le Barbo, Machicruta, Ratepenate, Nitoula, le Coco peint par Goya, Carabibounet, la Came-cruse, Papotchantel, Micaraouda, la Lamia, Babo, le Grand Lustucru, Mâchecroute, Rafagnaoude, Pattier, le Fillou, le Cueulo, Carco-Vieio, la Rafagnoude, le Bègue, la Marie-Couette sont des croquemitaines, des Père ou Mère Fouettard, des ogres qui punissent les fils et les filles...

Publié le 11/02/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Un gout d'orge

                  Place Gabriel Peri Place des hommes debout Place du Pont   Izaac Dans les bras de sa mère Un sommeil d’enfant Posé dans la rue   Une pièce qui tombe Dans le gobelet en plastic Où rien ne tinte   Une seule pièce vite engloutie entre les seins de la mère   Au premier étage du Mac Do Un...

Publié le 21/03/2016 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Lecture… Au sud de l’Occident, de Laurent Doucet

Effacement, écrit Christian Viguié en introduction, effacement pour laisser parler autre chose que soi. Oui, dans ce livre, un silence d’écoute semble être une sorte de programmation intérieure pour un voyage particulier. Laurent Doucet l’écrit dès la première page : « voir sans être vu ». Espaces entre les lignes, marge blanche qui signifie ce silence pour rendre le...

Publié le 24/07/2015 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

À TEMPS

        des règles non écrites   j'en ai trouvées la nuit   j'en ai trouvées à la piscine municipale   le jour où j'ai oublié mon maillot   j'en ai trouvé à une hauteur raisonnable   mais largement suffisante pour me donner le vertige   j'en ai trouvé sous le pas de charlatans remarquables   j’en ai...

Publié le 27/04/2015 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Heureux comme un naufragé

    Un homme court dans le village endormi L’écho de ses pas monte avec les brumes Un homme traverse le matin Sans l’ombre d’un doute Pier Paolo cherche des lieux Qui n’existent plus Il s’approche des maisons vides  croit voir Guido son frère assassiné Mais c’est un cheval Un oiseau Un reste d’orage Qui remuent dans...

Publié le 25/03/2015 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant