Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : la curée

Tags relatifs

Dernières notes

La Curée, de Zola

Le roman de l’expropriation La Curée Le roman a pour décor le Paris du Second Empire, remodelé par les travaux d’Haussmann. Aristide Saccard, un affairiste, fait fortune en profitant des largesses de l’Etat qui s’est lancé dans une coûteuse politique d’expropriation. La débauche d’argent qui se manifeste dans La Curée est inséparable de la débauche tout court.....

Publié le 15/09/2014 dans Le Blog de... par Bruno Lagrange | Lire la suite...

ET LA GORGONE EST ZOLA

Je sais, mon titre ne veut strictement rien dire. Voulant garder "gorgon" (à cause de "zola", évidemment, je sais, c'est très bête), je ne pouvais quand même pas évoquer le personnage ainsi nommé des Loups de Rougecogne , de la série « Chevalier Ardent », la BD de FRANÇOIS CRAENHALS. Et puis allez, embrayons, on n'a pas que ça à faire.     Pourquoi je veux garder...

Publié le 31/01/2012 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Emile Zola : La Curée

Ca m’a pris comme une de ces envies qui vous envoient là où vous savez, j’ai ressenti le besoin de me replonger dans un bouquin de Zola, auteur que je n’avais plus lu depuis bien longtemps. A genoux aux pieds de ma bibliothèque, lettre « Z » oblige, j’ai retrouvé un vieux livre de poche à la tranche écaillée, La Curée . Émile François Zola (1840-1902) écrivain et journaliste, est...

Publié le 18/12/2011 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

Le billet de la Curée

Il est peu croyable aujourd’hui que l’émission d’un billet de 200 francs ait exigé quatre jours de séances de la Chambre. Ce fut pourtant le cas, du 13 au 16 avril 1847, à propos de ce superbe spécimen de 200 francs. De nombreux orateurs y prirent part, ainsi que les ministres des finances et de l’intérieur. A l’origine, le législateur avait voulu préserver le crédit du billet de  ...

Publié le 11/07/2010 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Page : 1