Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : introspection

Tags relatifs

Dernières notes

ouverture

Du dehors j'ouvre grand la fenêtre en bois blanc (derrière, c'est dedans...) Juste au bord hésitant je regrette un peu le confort d'un humble sentiment qu'une parole amie m'offrit, incidemment - soleil chassant la pluie sans un souffle de vent Du dedans je déborde - et pas même une corde ! les soupirs me sabordent... Juste à temps sans effort je me rattache au sentiment d'être un peu cet ami...

Publié le 25/09/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

IRRÉFRAGABLE UNICITÉ 5

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire. Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration,...

Publié le 22/11/2015 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Carnet / Un chemin à retrouver

Dans mon carnet du 1er décembre , je parlais d’objectifs , de me fixer quelques modestes objectifs pour 2015 , mais non, ce n’est pas ça. C’est le mot objectif qui me déplaît. J’aurais dû trouver un autre mot. But ? Non, ça fait foot. Je conchie le foot et tous les autres ballons avec, et tout le sport avec.   Le mot objectif  m'est venu automatiquement parce qu’il...

Publié le 02/12/2014 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Keep looking for things… (Jonas Mekas)

"Keep looking for things, in places where there is nothing. " (Jonas Mekas, As I was Moving Ahead, Occasionally I saw Brief Glimpses of Beauty)

Publié le 02/03/2014 dans Daily Life par kl loth | Lire la suite...

porridge

(ilinx manifesto) Me suis né chaque foi sur la branche d'un arbre avec, tapie dessous, la fratrie verte encore hoquetant, gémissant, se perdant en palabres quand je voyais briller à point dans le décor ce lumineux murmure : « Viens à ma porte, pousse et... va ton aventure » Aussi, mort à mon tour dans une cage à poules étourdi, résigné, m'abîmant à son ventre là, je me ramassais...

Publié le 13/03/2012 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Marie et les dentistes

Ah ! spéciale dédicace aux lecteurs de la première heure qui reconnaîtront peut-être, dans ce titre, un renouement avec les origines et une note subtilement baptisée Marie et les coiffeuses , note rapidement coiffée par Gilles et les barbiers et des allusions récurrentes à mes rendez-vous avec moi-même chez le coiffeur. J'ai en effet pris l'habitude de l'introspection, en face à face avec...

Publié le 28/09/2011 dans Les femmes... par JustmarieD | Lire la suite...

Pourquoi M. Sarkozy et Me Royal n'aiment pas Socrate ! Eurêka !

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4...

Publié le 22/08/2011 dans XYZ, ABCD par Pedros | Lire la suite...

Give me a break...

Voilà l'école est enfin fermée et ce pour 2 semaines. De plus c'est aussi pour une bonne raison le Mariage de mon frère! :D et donc le poisson que je suis qui adore tourner dans son bocal, declare aujourd'hui que les séances de psychotage sont terminées pour le moment! C'est la fete, la joie, le bonheur qui rentre dans nos coeur et nos corps donc let's go... Et pour cloturer cette...

Publié le 16/07/2010 dans Nanouche par nanouche | Lire la suite...

Du bois dont on fait les hommes - bonade

Une ample clarinette basse en boucle, dans ma tête passe enrubannée d'une voix lasse pauvrette, maigrelette et surgie de certaine classe Sa mélodie trompe l'ennui mais souligne mon vague à l'âme vibrant rallentado son drame s'y rapporte en écho C'est bientôt un long flot d'aigreurs qui vient écouler ses humeurs et la nuit en prend son content d'heures abruties de noirceurs...

Publié le 22/01/2010 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

altéré, go

(cri sans thème) Oui, je me suis perdu à cet endroit précis où je l'ai reconnue il faisait nuit il avait plu elle m'a souri je l'ai bue la liqueur prune Et de l'intérieur, mon pélot je fus broyé comme un grain d'orge d'un mot noué là, sur ma gorge où l'oubli surgi de sa forge a soufflé sur mes pauvres braises et j'ai fondu dans sa morne aise Oui, je me suis compris...

Publié le 09/07/2009 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant