Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : goya

Tags relatifs

Dernières notes

Elle resplendit de son rien

"La jeune comtesse de Chinchon : déjà ce nom ! Goya l'enveloppe et la fait surgir. Elle est là, dans un fauteuil dont elle ne sortira plus, dans sa robe de taffetas blanche, juste posée dans la soie, petit bout de soulier en bas, comme si elle tirait la langue. Duex bagues, des bras, un coude, une drôle de petite plante verte sur la tête. Ce n'est pas la duchesse d'Albe, dont la nudité peut...

Publié le 02/04/2017 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

1984

Sommes-nous entrés définitivement dans l'ère des caricatures, du cauchemar ? L'élection de Trump met en lumière ce qu'on pressentait depuis des années : la bêtise, la grossièreté, l'abjection arrivées au sommet du pays le plus puissant de la planète, devant des opinions publiques médusées et impuissantes quand elles ne sont pas consentantes.... Je relis 1984... Goya

Publié le 28/01/2017 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Comment ça va, Démocratie ?

En cadre, Lille, mai 2016 Mon morveux s'est frotté hier au concours Sciences PO. Trois épreuves, sous une chaleur moite, dans des amphis bondés. Le matin, la Question Contemporaine ouvrait les festivités : "La démocratie est-elle la force du peuple ?" Vous avez trois heures pour traiter ce sujet. Vous placerez le mot "démocratie" devant son miroir étymologique et lui demanderez...

Publié le 29/05/2016 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Chronique des années 30...

Les éditions de Paris - Max Chaleil viennent de publier sous le titre Chroniques des années 30 un recueil d'articles de Pierre Drieu la Rochelle écrits au cours des années 30. L'ouvrage est présenté par Christian Dedet .   " « La Vénus de Milo », « Le Camping », « Le cas Violette Nozières », « La Parisienne », « L'Affaire Hanau », « La solitude de Buenos Aires », « Les...

Publié le 22/02/2016 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

'Touche pas au grisbi, salope!” Il faut exorciser Macron !

Les membres de la très honorable société d'" officiers ministériels " (si, si, ne rigolez pas) qui ont proféré des menaces de mort en direction de Macron considèrent qu'outre la nécessité de prévoir un contrat, il conviendrait de faire exorciser au préalable cette engeance diabolique qui entend toucher à leur grisbi.       Touche pas au grisbi, Salope !...

Publié le 04/02/2015 dans Le blog de... par Jean-Louis Benoît | Lire la suite...

le sommeil de la raison

Le sommeil de la raison réveille des monstres ou radiographie d'un désastre c'est d'actualité mais c'est aussi une exposition et une toile d'Angels Roses qui enseigne à l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Barcelone comme la reprise d'un dialogue avec Goya une déclinaison sur un même thème une improvisation comme pourrait en produire le jazz   le dormeur...

Publié le 30/09/2014 dans Lacalavere... par limproviste | Lire la suite...

Qui sont ces aveugles, cette Cité de somnambules, selon Goya et Baudelaire ? Et que Jean-François...

Eau-forte de Goya, No saben el camino Les aveugles   Contemple-les, mon âme ; ils sont vraiment affreux ! Pareils aux mannequins, vaguement ridicules ; Terribles, singuliers comme les somnambules, Dardant on ne sait où leurs globes ténébreux. Leurs yeux, d'où la divine étincelle est partie, Comme s'ils regardaient au loin, restent levés Au ciel...

Publié le 04/07/2014 dans Grands... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

Uno de Mayo

    quand je serai  votre dictateur à vie j'imposerai par oukaze  une fête du chômage obligatoire le premier mai   celui qui sera pris  à refuser un coup à boire  ou à bouffer autre chose que des pizzas surgelées aura intérêt à montrer un sacré certificat médical à la rigueur des dérogations seront accordées aux personnes...

Publié le 01/05/2013 dans Peau de... par GregDamon | Lire la suite...

Femme en bleu (IX) : Goya

Goya, La Sainte Famille , 1774, Musée du Prado, Madrid Puisqu'il est mort vendredi et resuscité hier, on pense aussi que, malgré son destin, il fut enfant, et qu'il eut une mère. Peut-on l'imaginer nourrisson conscient de ce qui l'attend ? Est-ce pensable ? Alors que sa mère, elle, sait qu'il n'en est pas de lui comme des autres. Mais pour l'heure, il n'est qu'un infans...

Publié le 02/04/2013 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

RAOUL DE WARREN, /LA BÊTE DE L’APOCALYPSE/ : LE DAN BROWN FRANÇAIS DES ANNÉES 50

            J’ai lu ce roman dans la réédition parue aux éditions de l’Herne en 1978. La couverture empruntée à Goya, le résumé du revers, certains jugements flatteurs faisant de ce livre « le plus grand roman occultiste de la littérature française », et jusqu’au nom de l’auteur, tout m’avait persuadé qu’il devait s’agir...

Publié le 05/02/2012 dans Dernière gerbe par Le déclinologue | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant