Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : desplechin

Tags relatifs

Dernières notes

Sur vos écrans en 2004

EDITORIAL : Par Vincent L'ami Édouard nous ayant ouvert son cahier bleu pour 2003, il m'a semblé que 2004 était la bonne année pour évoquer le prolongement naturel de ce genre d'occupations qui font le cinéphile bien né avec la naissance des premiers blogs. Garder une trace, (tenter d') articuler une pensée, établir des hiérarchies, honorer nos Panthéons, partager avec l'espoir de...

Publié il y a 13 jours dans Zoom Arrière par Edouard S. | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1996

EDITORIAL : Par Fred MJG Le non-édito de 1996 Une année où on nous offre — dans le désordre — des crashs (prière d’insérer ici un son orgasmique), deux Wong Kar Wai, une dame de la maison poulaga enceinte jusqu’aux dents aux prises avec trois affreux (au propre comme au figuré), un indien nommé personne qui fraie avec des poètes moribonds, deux Ferrara et autant de Christopher Walken,...

Publié le 19/02/2017 dans Zoom Arrière par Edouard S. | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1992

EDITORIAL : Par Edouard S. En 1992, fidèle abonné, je lis Les Inrockuptibles , publication ayant je crois disparu depuis. Le début d’année est celui d’une tornade provoquée par une jeune fille frêle mais teigneuse du Dorset. Le magazine présente la demoiselle et l'orage monte sur les trois numéros de printemps : une demi-page, puis deux entières, puis sept et la couverture. PJ Harvey a...

Publié le 20/09/2016 dans Zoom Arrière par Edouard S. | Lire la suite...

Théâtres londoniens au XIXe

Il y a deux ans j'ai découvert un auteur victorien que je ne connaissais pas grâce à Alice , Arthur Symons , à travers un recueil incluant le court texte Esther Kahn . Il s'agit d'une jeune fille élevée dans une famille juive de couturiers modestes, dont les ambitions la portent vers un autre univers : le théâtre. Bâtissant un film long sur une nouvelle très courte,...

Publié le 18/12/2011 dans My Lou Book par My Lou Book | Lire la suite...

”La belle Adèle” de Marie Desplechin

Adèle est une jeune fille un peu garçon manqué : elle ne porte pas de maquillages et n'aime pas trop le shopping. Frédéric, lui, est considéré comme un intello, ne pouvant s'empêcher de répondre à chaque question des professeurs. Adèle et Frédéric ne se sentent pas "normaux" vis à vis des autres élèves. Mais une idée leur vient : jouer les amoureux pour enfin se sentir intégré !...

Publié le 09/04/2011 dans Les Petits... par Lizouzou | Lire la suite...

La Belle Adèle (M. DESPLECHIN)

« - Tu ne peux pas faire un petit effort ? Dans mon souvenir, c’est la phrase qui a tout déclenché. » Adèle est différente. Parmi les filles de sa classe, au collège, elle est la seule qui ne s’intéresse ni aux vêtements ni au maquillage. Une extra-terrestre. Comme Frédéric, son meilleur ami depuis la maternelle. Lui, c’est sa gentillesse son plus gros défaut ; et son côté...

Publié le 24/11/2010 dans S'il était... par Patricia Sarrio | Lire la suite...

Le palmarès des Etoiles d'Or du Cinéma en images

PALMARES 10e EDITION DES ETOILES D’OR DU CINEMA   Quelques jours avant les César, les journalistes et critiques de la presse française de cinéma ont annoncé ce soir  leur Palmarès de la production cinématographique française 2008. Réunis à l’Espace Pierre Cardin, ils ont décerné DOUZE ETOILES D’OR, en présence des lauréats et de...

Publié le 10/02/2009 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Une écrivaine parle du français à l'école

Je ne remercierai jamais assez ma collègue Catherine Leblanc pour m'avoir fait découvrir ce vidéo. Certes, je ne suis plus à convaincre, je sais à quel point la langue est vivante et en évolution, je sais qu'elle est un outil de communication, et un matériau d'art, mais cette écrivaine, Marie Desplechin, l'exprime si bien! De plus, elle sort de l'abstrait en expliquant comment la langue...

Publié le 08/02/2009 dans La langue... par Caroline Sigouin | Lire la suite...

Léo, en jouant ”Dans la compagnie des hommes”

(Arnaud Desplechin / France / 2004) ■■■□ - Ah non ! Tu ne vas pas encore commencer ta note en parlant de ta difficulté à écrire sur le cinéma de Desplechin, trois mois à peine après Un conte de Noël . Les gens vont se lasser. - Et bien, si, justement. Contrairement à ce que je pensais, Léo , je ne sais pas par quel bout le prendre lui non plus... - Pourtant tu...

Publié le 16/09/2008 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

CRAPAUD ET OGRESSE

Photo Philippe Leroyer Quelle saison était-ce donc hier soir? 23h, sortie de cinéma, le jour n'a pas envie de remballer si tôt et il persiste encore quelques instants.  On en oublierait presque d'allumer les phares au moment de reprendre la route. Quelques minutes avant, c'était encore -déjà- l'hiver, quelque part entre le 23 décembre et le 1er janvier. Conte de Noël ......

Publié le 12/06/2008 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant