Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : claude dourguin

Tags relatifs

Dernières notes

Claude Dourguin, « La forêt périlleuse »

  Caspar David Friedrich, Der Heldstein bei Rathen an der Elbe , 1828, Graphische Sammlung, Germaniches Nationalmuseum, Nuremberg   « La route maintenant grimpait raide pour rejoindre les derniers ressauts du plateau. Galaad s’arrêta un instant : aussitôt venait à lui le silence de cette nuit, un silence sans mesures, royal, une sorte d’accord parfait du silence,...

Publié le 26/09/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Claude Dourguin, « Saint Jérôme »

Antonello da Messina, Saint Jérôme dans son étude , National Gallery, Londres   «  […] La passion de la langue fi t écrire Jérôme. On sait que les anges le rouèrent de coups pour avoir lu et relu tout Cicéron ; ce chrétien ne pouvait se résoudre à lire la Bible tant la langue des prophètes le blessait. Ainsi vrai écrivain. Ne méconnaissant pas le monde, dans...

Publié le 20/09/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Claude Dourguin, « Lettres de l’Avent »

Hercule Segers   « Je vous écris d’un pays qui est le mien, aussi. Je vous écris de ce pays d’avant.   J’ai ouvert la fenêtre sur les lointains. Ici, toujours, voyez-vous, sont donnés d’abord les lointains. Sans cesse ils appellent. Ils parlent d’autres collines, de vallonnements tendres où la fraîcheur de l’air serait presque musicale.   Les collines se...

Publié le 18/09/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Claude Dourguin, Points de feu

                               Nos sociétés ont fait des choix idéologiques, plus nombreux que jamais ceux que Nietzsche appelle « les philistins de la culture » — s’entend ceux qui aiment l’art pour son divertissement et/ou l’idée qu’ils se font d’appartenir à une élite.   L’auteur c’est...

Publié le 26/11/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Claude Dourguin, Points de feu

                                                     Bien sûr, le seul « monde meilleur », celui où nous sommes heureux sans limite jamais imposée, noud accomplissons, c’est celui de l’art. Ce qui était pressentiment dans la jeunesse, horizon...

Publié le 12/08/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Claude Dourguin, Points de feu

Mars sur sa fin : l’orge est sorti de terre, la grande parcelle a changé de couleur imperceptiblement (je l’ai sous les yeux, au sens propre puisqu’elle s’étend à quelques mètres en contrebas, chaque jour), brun roux puis strié à peine, irrégulièrement selon le sol, de vert pâle, puis quadrillé de franches bandes vertes. Les tiges ont à peine quelques centimètres mais cela suffit :...

Publié le 09/06/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Claude Dourguin, « Points de feu »

Andrea di Bartolo, dit Solario , La Déploration sur le Christ mort , Musée du Louvre, cliché  A. Dequier - M. Bard   « Dans la Lamentation sur le Christ mort d’Andrea Solario, le fond du panneau, par ses bleus, son paysage de monts et de rivière se dégageant de falaises, évoque Patinir. Une tranquille irréalité, le songe acclimaté ici-bas avec une part de sa...

Publié le 07/06/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Claude Dourguin, Points de feu

                                        Pourquoi la littérature, l’art en général, dites-vous ? Hé bien comme libération, la seule, de la servitude, de la finitude.   Couleurs, textures, senteurs, odeurs, bruits, sons, matières, substances : tout cela nous requiert et...

Publié le 28/04/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Claude Dourguin, Journal de Bréona

                                                                                     Notes sur la montagne     ...

Publié le 30/11/2014 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Claude Dourguin, « Villes saintes »

  « Villes protégées, interdites, inaccessibles, villes données, offertes quand on prête écoute au chemin et à la voix qui tombe des arbres. * Enceintes silhouettées entre ciel et colline, bleues, ocres, roses, rouges – bienheureux peintres.   De la dureté à la douceur. Guerriers et rêveurs. Des mathématiques à Dieu. Des chevaliers du Temple à François...

Publié le 18/11/2014 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant