Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : bêtise

Tags relatifs

Dernières notes

Les arbitres des élégances politiques comme des morpions

Il existe dans ce pays de France une catégorie de la population qui en déteste les valeurs, l'histoire et la culture. Bien entendu, c'est le droit de celle-ci après tout, mais dans ce cas pourquoi ne pas être cohérent ? Mais par contre à l'inverse personne n'a le droit de le dire, ou de se le donner, car l'influence des arbitres des élégances politiques est encore excessivement...

Publié le 28/03/2018 dans Mes Terres... par Amaury | Lire la suite...

De l'abbé Bethléem aux bourgeois pédagogues

L'abbé Bethléem était cette figure pittoresque de prêtre de choc qui pendant plusieurs décennies pensait expurger la littérature de tout ce qui était mauvais pour le peuple (voir à ce lien ). Il s'est systématiquement trompé sur le talent des auteurs qu'il censurait, y compris les catholiques, et portait aux nues une littérature toute en exemplarité sans couleur, sans saveur, sans odeur....

Publié le 12/02/2018 dans Mes Terres... par Amaury | Lire la suite...

Nutella : les émeutes de la bêtise

Publié par Guy Jovelin le 01 février2018 Rédigé par  notre équipe  le 31 janvier 2018 Les commentaires ont été nombreux. Et pour cause ! La vue de gens devenus des émeutiers pour se procurer du Nutella à prix bradé ne peut laisser indifférent. Tout a été écrit : Intermarché est irresponsable, ces émeutes sont l’illustration de la pauvreté et de la faim en France,...

Publié le 01/02/2018 dans Le Parti de... par . | Lire la suite...

Quelques heures chez Magris

  Revenir chez Magris et son Danube , c'est retourner en pays d'intelligence et voyager, voyager en territoires qui me sont inconnus, qui ne sont pas miens, mais que l'auteur italien (et triestin, de surcroît) rend sinon familiers, du moins nécessaires. Les pages de ce livre sont comme une matérialisation du sujet qu'elles traitent. Elles sont méandres, détours, cours ralenti puis...

Publié le 09/06/2017 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

GEORGES COURTELINE : SES MEILLEURS APHORISMES

            Georges Courteline (1858-1929) est un bon représentant de cet « esprit » français de la Belle époque, qui brilla si fort avec Jules Renard , Tristan Bernard , Alphonse Allais, Alfred Capus et quelques autres. Son champ d’observation est étroit mais son regard y est fort acéré. À l’éternelle comédie du cocuage (...

Publié le 19/04/2017 dans Dernière gerbe par Le déclinologue | Lire la suite...

L'Amérique dont nous ne connaissons rien

Nous croyons tout savoir des États-Unis. Nous regardons principalement ses films et feuilletons depuis des décennies. Nous singeons son mode de vie que ce fut celui d'un « redneck » obèse se détendant dans les centres commerciaux géants le samedi, ce qui est devenu le loisir principal de la majorité des gens sous nos cieux. Ou que l'on se soit tel un intellectuel new-yorkais...

Publié le 26/10/2016 dans Mes Terres... par Amaury | Lire la suite...

Thomas Bernhard, Mes prix littéraires

                                    Discours de la remise du prix d’État autrichien      Il n’y a rien à célébrer, rien à condamner, rien à dénoncer, mais il y a beaucoup de choses dérisoires, tout est dérisoire quand on songe à la mort .    On traverse l’existence...

Publié le 20/10/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

La haine de la Littérature à Nuit debout mais pas que

Si je conchie tous les idéologues, quel que soit leur camp, de droite comme de gauche, quels que soient leur alibi, c'est d'abord de par leur haine profonde de la Culture en général et de la Littérature en particulier, car celles-ci contredisent forcément leurs certitudes à un moment ou un autre. Généralement, la Révolution, la Réforme réputée indispensable des mœurs commence toujours par un...

Publié le 26/04/2016 dans Mes Terres... par Amaury | Lire la suite...

La peur panique de la mort sociale

On peut quand même se demander gravement pourquoi les imprécateurs d'internet, les râleurs virtuels, les révolutionnaires de réseaux sociaux et les réacs de forums n'agissent pas vraiment dans la vie afin de porter leurs idéaux au plus haut. Serait-ce juste parce que ce sont des « petits bras », des employés minables frustrés coincés dans leur « open space » et se...

Publié le 01/02/2016 dans Mes Terres... par Amaury | Lire la suite...

Ophélie

Faute de prince charmant, Ophélie alla se promener à la mare aux crapauds et n'en revint pas. Avec Ophélie commence la coutume  des blagues sur les blondes, que font les moches en se disant qu'au moins elles ont de l'esprit.

Publié le 25/08/2015 dans Lapinos par Xavier JASSU | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 6 Suivant