Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : autodafé

Tags relatifs

Dernières notes

Autodafé

      Dans l'asphalte éventrée voyez nos traces des pages arrachées, des vanités, des psaumes Un  sang noir  gagne la ville. ©paolapigani

Publié le 20/09/2019 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

La rose de Saragosse de Raphaël Jérusalmy

Malgré ma fâcheuse tendance à rendre mes emprunts avec des plombes de retard, et malgré ma bonne résolution de cesser d'aller à la médiathèque, du coup, parce que ce n'est décidément pas sérieux, j'ai quand même craqué en février (c'est pas comme si j'avais une PAL débordante hein)... J'avais envie de feuilleter quelques nouveautés et, pourquoi pas, d'en lire une ou deux après ma...

Publié le 17/03/2018 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

L'obscurantisme s'en prend aux philosophes

Publié le 09/03/2015 dans Christian... par Creseveur | Lire la suite...

d'Outre-tombe, justement...

  Considérant la nécessaire et urgente éradication de cette suprême hérésie libertaire qu'est le catholicisme, il faudrait toute affaire cessante que les Femen et leurs affidés gaucho-socialistes entrent dans les librairies hexagonales, aillent au rayon littérature française (1) , se saisissent des exemplaires (tous, tous, absolument tous !) des Mémoires d'outre-tombe de...

Publié le 15/02/2013 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Monsieur 51 et Madame 49

    Imprimer PDF Envoyer à un ami Flux RSS Partager     Encerclés, c’est le terme qui convient. A l’Est, des islamistes démocratoïdes et des vengeurs masqués. A l’Ouest, des monarchistes réformistes adeptes prudents du containment. Au Nord, des républicains modernistes en campagne électorale permanente, et enfin au Sud, des...

Publié le 18/09/2012 dans LES... par fakakir | Lire la suite...

Masturbation technophile

« Le pire est avenir » Maïa Mazaurette   Hugo est un jeune homme bien dans sa peau. En deuxième année d’école de commerce, jean délavé, polo rayé et baskets aux pieds, il croque la vie à pleine dents ! Assez beau gosse, vaguement brun, et jouant de la guitare il n’a jamais vraiment eu de problèmes avec les filles et n’hésite pas à combler ses amis célibataires...

Publié le 24/11/2011 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

AUTODAFE

  Mon Bob m'apprend qu'Auto da fé est un emprunt au portugais auto ("acte, jeu" au sens théâtral) da fe ("de la foi"), expression appliquée au supplice des hérétiques par le tribunal de l'Inquisition. Traduction du latin actus fidei . Devenu synonyme de "supplice du feu", il a été appliqué au XIXème à une destruction par le feu pour des raisons idéologiques. Acte 1: Un illustre...

Publié le 11/09/2010 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Brûler le coran ?

    Un nouveau fou de dieu vient de surgir, celui-là est chrétien (ils ne sont pas tous musulmans, ce n’est pas rassurant pour autant). Il propose de brûler le coran au jour du 11 septembre, anniversaire de l’attentat qui fit 3000 victimes à New York.     Brûler un livre, quelle horreur ! Autodafé (1), acte de foi, d’inquisition, de police de la...

Publié le 09/09/2010 dans Michel Pourny par Pourny | Lire la suite...

Farenheit 451

 ** Murtag est pompier. Un pilier de la société. Un de ceux qui brûlent les livres, ces fléaux de l'humanité. Il accompli fièrement sa tâche, jusqu'au jour où une rencontre fait voler en éclat sa belle sérénité et le pousse à ouvrir un de ces objets interdits... Farenheit 451, la température à laquelle le papier prend feu. Un titre lapidaire, un peu mystérieux qui dit pourtant tout...

Publié le 05/08/2009 dans Chiff' par Chiff' | Lire la suite...

Les combustibles - Amélie Nothomb

Que vaut la littérature, les belles phrases, les mots, devant la souffrance physique, la douleur ? Quelle utilité de tout ce papier, de tous ces discours qui s’accumulent quand le mal est présent ? La question explicite est celle du pouvoir réel de la littérature ? A sa façon, Jean-Paul Sartre y a répondu en une phrase restée célèbre : «En face d'un enfant qui meurt, La Nausée ne fait...

Publié le 16/06/2009 dans Fahrenheit 451 par Alix | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant